5 Leçons de Business à Apprendre du Docteur Gregory House

Par le 11 Juil 2011 dans L'Humeur du Patron | 16 commentaires

Partager sur GooglePartager sur FacebookPartager sur Twitter

Je ne suis pas un grand fan de télévision. Malgré celà, il m’arrive parfois de découvrir et d’accrocher sur certains programmes. Et lors de ces dernières années, si il y a bien une série que je me suis mis à particulièrement apprécier, c’est Dr House, ou les aventures du diagnosticien le plus cynique de l’industrie audiovisuelle, j’ai nommé : Gregory House.

Faire un parallèle entre ce médecin aussi génial que sociopathe, et le monde du business peut paraître assez osé. Il est clair que House n’est pas toujours dans les exemples à suivre… si je peux m’exprimer ainsi.

Néanmoins, malgré ses nombreuses addictions et une facheuse tendance à refuser les relations, je pense que le Docteur House nous donne 5 leçons essentielles de business tout au long de ses aventures.

Il y a donc définitivement quelque chose à retirer de cette série, même pour votre commerce ! On commence ?

#1 Tout le monde ment.

Voici bien l’une des expressions les plus emblématique de la série !

J’échangeais il y a peu avec une relation issue d’une grande enseigne du secteur de la librairie.

Lorsque leurs clients décident de rejoindre le programme de fidélité de cette enseigne, on leur demande de déclarer leurs goûts littéraires.

L’objectif est de pouvoir faire à ces clients des recommandations “suivant leurs préférences”, et ce, dès leur entrée dans le programme de fidélité.

Au bout de quelque achats, le système informatique de cette enseigne prend le relais pour apprendre et affiner les préférences de ces clients.

Les résultats montrent que dans plus de 2 cas sur 3, les achats du client divergent fondamentalement des préférences que celui-ci avait déclaré en rejoignant le programme de fidélité.

C’est toute la différence entre “affirmer” apprécier les livres d’auteurs et les autobiographies, et “acheter” essentiellement des bandes-dessinées.

 

Si vous voulez vraiment offrir de la valeur à vos clients, vous devez être capable de leur offrir ce qu’ils demandent, mais aussi ce dont ils ont besoin.

 

C’est en pouvant répondre aux deux que vous allez pouvoir maximiser la satisfaction de vos clients.

#2 La fin justifie les moyens.

Si vous avez un objectif ambitieux, vous devez vous donner les moyens d’atteindre cet objectif.

Dans la série, le Dr House poursuit sa quête de la vérité, sa quête du diagnostic, et il ne lésine à aucun moment sur les moyens nécessaires à cet objectif.

Cela peut parfois mener à des évènements imprévus, mais inexorablement, House met en place une série d’actions successives qui vont lui permettre d’atteindre son but.

Seule l’action produit des résultats. Et ce sont des séries d’actions qui vont vous permettre d’atteindre vos objectifs.

D’actions en actions, vous pouvez mettre en place des analyses, apprendre des résultats obtenus et continuer d’avancer vers votre objectif.

C’est le principe même du diagnostic différentiel qui va de tests en tests.

Les tests successifs permettent d’obtenir des résultats particulièrement intéressants.

Récemment, en travaillant sur une squeeze page, ou page web de capture de coordonnées, j’ai lancé un test en jouant juste sur une simple variable de couleur.

50% de l’audience de cette page voyait le titre en rouge, et 50% de l’audience voyait le titre en bleu. C’est la seule différence qui existait entre les deux versions de ces deux pages.

Cette simple modification m’a permis d’améliorer le taux de conversion de cette page de 16%, soit près de 5 points d’amélioration du taux de conversion de cette page.

A trafic égal, pour le simple changement d’une couleur, c’est 5 visiteurs de plus qui s’inscrivaient et réalisaient l’action attendue tous les 100 visiteurs.

 

Si vous voulez sans cesse améliorer votre performance, vous devez lancer des actions, tester et reprendre ce processus encore et encore. Ce sont des suites de petites améliorations successives bien mesurées qui peuvent vous permettre de vraiment développer votre performance commerciale.

 

#3 Vous n’êtes rien si vous êtes mal entouré.

Vous vous souvenez de cet épisode où House, sans équipe, prend le premier venu, un homme d’entretien, pour l’aider à résoudre le cas sur lequel il travaillait ? C’est le premier épisode de la saison 4.

House est un médecin génial, et pourtant il a besoin d’une équipe pour l’aider à résoudre les cas les plus compliqués. C’est un exemple particulièrement concret d’utilisation de la méthode dialectique.

La dialectique est une méthode de discussion, de questionnement et de raisonnement qui a été rendue célèbre par les dialogues de Platon.

Bon, concrètement, il s’agit simplement de confronter des idées sous la forme thèse et anti-thèse entre plusieurs interlocuteurs dans une optique de trouver la meilleure réponse à une question.

La dialectique, c’est une forme particulièrement dirigiste de notre brainstorming moderne.

Je considère que le meilleur test que l’on peut faire passer à une idée, c’est sa réalisation. Néanmoins, il peut être utile avant d’investir du temps, de l’argent, ou d’autres ressources, de recueillir l’avis d’autres personnes.

 

Si le meilleur test pour une idée est celui de la réalisation, le premier test à réaliser est celui de l’avis de ses pairs.

 

Plus vous échangez sur un sujet, plus vous disposez d’avis, et plus vous avez l’opportunité d’améliorer votre idée !

Ne restez pas seul. Apprenez à vous entourer et échangez avec vos pairs, c’est un réflexe qui peut vous faire gagner beaucoup de temps.

#4 Utilisez des systèmes.

Dans la série, lors des échanges avec son équipe, Gregory House utilise des systèmes permettant de structurer et d’améliorer l’efficacité des diagnostics différentiels.

MIDNIT

On peut par exemple retrouver le fameux MIDNIT qui est l’acronyme de :

Plus proche du commerce, on retrouve d’autres systèmes comme par exemple : le SBAM, AIDA, les objectifs SMART et l’analyse SWOT pour n’en citer que quelques uns.

SBAM

Le B.A.BA de l’accueil client. Et pourtant…

AIDA

Les 4 étapes fondamentales d’une phase de vente.

Objectif SMART

Les 5 caractéristiques principales que doivent porter vos objectifs si vous voulez avoir l’adhésion complète de votre équipe sur ceux-ci.

Analyse SWOT

Les 4 dimensions essentielles de l’analyse de l’environnement internet et externe pour n’importe quel business.

Des systèmes, on en retrouve dans toutes les professions. Que ce soient de simples procédés mnémotechniques ou bien des méthodologies complètes d’analyses : les systèmes sont partout.

 

Les systèmes obligent à réfléchir à l’ensemble des facettes d’une problématique ou à l’ensemble des étapes d’un processus, et permettent de structurer la réflexion et les actions.

 

#5 Prenez du recul

Qu’est-ce que fait House pendant les épisodes ?

Il orchestre son équipe, c’est vrai… mais sinon ?

Et bien je vais vous le dire : il joue à la balle, il discute, cherche par tous les moyens à ennuyer Cuddy et Wilson, il regarde la télévision, critique les autres… pendant que son équipe travaille d’arrache pied à la recherche d’une solution pour le cas dont ils s’occupent.

Puis… Au moment où on s’y attend le moins, alors que tout a échoué, House est frappé par un éclair de génie, souvent dans une situation improbable, et il trouve la solution !

Bon, je vous déconseille le cocktail “balle rebondissante + télévision + pourrir la vie d’un de vos collègues” comme activité principale si vous souhaitez vraiment développer la performance de votre commerce…

Mais, néanmoins, House a raison sur un point : il faut savoir prendre du recul !

Les meilleures idées ne viennent pas quand on a la tête dans le guidon.

Il faut savoir s’ouvrir sur les influences extérieures.

Sans l’observation des vis sans fin utilisées à l’époque sur certaines presses à raisin, Gutenberg n’aurait vraisemblablement pas révolutionné l’imprimerie.

Sans la chute d’une pomme un soir au clair de lune, Newton ne se serait peut-être jamais posé la question : « Mais pourquoi la lune ne tombe pas ? » et il n’aurait pas pu exprimer aussi clairement les bases de la théorie de gravitation.

 

Ouvrez-vous sur les influences extérieures, elles vous permettent de lever la tête un moment de votre guidon et de favoriser votre créativité.

 

Voilà, à mon sens, les 5 leçons principales que le célèbre docteur à la canne peut nous apprendre sur le business, si vous en voyez d’autres, n’hésitez pas à utiliser les commentaires ci-dessous !

16 commentaires

  1. Harold Paris

    11 juillet 2011

    Répondre

    Voici les commentaires avant la suppression de Facebook Comments :

    Robert Branche
    Le Docteur House est manifestement une source inépuisable d’inspiration : j’ai de mon côté tiré 5 autres idées clés, cette fois centrées sur le diagnostic, « LES CINQ CLÉS DU DOCTEUR HOUSE POUR RÉUSSIR SES DIAGNOSTICS » (voir http://robertbranche.blogs​pot.com/2011/06/les-cinq-c​les-du-docteur-house-pour.​html )

    Harold Paris
    Bonjour Robert et merci pour votre commentaire ! J’ai été voir votre article ! Effectivement, House est définitivement une source d’inspiration inépuisable ! 🙂 Je vois que vous êtes auteur ? Je vais aller voir tout cela !

    Monde Merveilleux des Bebes
    Excellent ton article, il a tout pour attirer les lecteurs 🙂 Il fallait oser, mais bravo d’avoir pensé à utiliser ce cher docteur house !

    Harold Paris
    Merci beaucoup ! 🙂

  2. Patricia Mignone

    17 juillet 2011

    Répondre

    Une belle interprétation.

    nb :
    Tes billets sont agréables à lire, Harold.

    Suffisamment cool pour ressembler à du dialogue et suffisamment soignés pour être élégants.
    Ca c’est du copywriting!
    bravo!

    Patricia

    • Harold Paris

      17 juillet 2011

      Répondre

      Merci beaucoup Patricia. 🙂 Très heureux de savoir que vous appréciez. 🙂 Pour le coté Copywriting, j’essaye simplement d’écrire comme je peux parler.

  3. Merci beaucoup Harold pour cet article.

    En plus comme nombre de téléspectateurs je regarde régulièrement cette série, et j’apprécie cette façon de regarder la télé : Comme c’est vraiment trop « passif », regarder en essayant d’en retirer un maximum d’informations, d’idées, etc, est vraiment une très bonne chose.

    • Harold Paris

      17 juillet 2011

      Répondre

      Merci beaucoup David pour ton retour ! 🙂 Oui, au moins c’est une façon de transformer une activité relativement peu productive en quelque chose d’un peu plus intéressant ! (Quoique… Ca fait vraiment du bien parfois de ne penser à rien en se regardant une p’tite série sympathique. :p)

  4. Florent

    23 juillet 2011

    Répondre

    Analogie très intéressante, et bravo pour l’analyse du docteur House, on ne pouvait pas mieux le décrypter !

    • Harold Paris

      23 juillet 2011

      Répondre

      Merci beaucoup Florent pour ton retour ! 🙂 Je suis heureux de voir que l’article plait toujours autant !

  5. Marina Gillain

    28 juillet 2011

    Répondre

    Harold,
    Cette comparaison est très judicieuse. Cette série m’a beaucoup plus par les comparaisons que je pouvais faire par rapport aux réalités de la vie.

  6. "Humanisez vos relations!"

    5 août 2011

    Répondre

    Bonsoir Harold,

    Je ne dirai qu’un seul mot : EXCELLENT!
    L’article est très bien écrit et j’aime ce genre d’article où l’on apprend à transposer ce qui nous entoure dans notre travail.
    Merci pour cet article.
    Excellent weekend et au plaisir de vous lire.

    @Consultmanager

  7. Bastos@blog snowboard

    25 décembre 2011

    Répondre

    J’adore la comparaison, c’est vrai que c’est un personnage haut en couleur! D’ailleurs c’est pas pour rien qu’il est devenu l’égérie d’une grande marque de cosmétique.
    Il dégage qqch de fort, tout comme nous blogueurs nous essayons de le faire!
    A+

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bilan du mois de Juillet 2011 | HaroldParis.fr - [...] 5 Leçons de Business à Apprendre du Docteur Gregory House – J’aime = 63 / Retweet = 51 /…
  2. 5 Leçons de Business à Apprendre du Docteur Gregory House | Vers le personal branding et au-delà ! | Scoop.it - [...] 5 Leçons de Business à Apprendre du Docteur Gregory House [...]
  3. 5 Leçons de Business à Apprendre du Docteur Gregory House | Entreprendre : avoir envie de faire, créer, et développer des projets | Scoop.it - [...] 5 Leçons de Business à Apprendre du Docteur Gregory House…
  4. 5 Leçons de Business à Apprendre du Docteur Gregory House | Logicamp | Scoop.it - [...] 5 Leçons de Business à Apprendre du Docteur Gregory House…
  5. 5 Leçons de Business à Apprendre du Docteur Gregory House | Logicamp - [...] de Business à Apprendre du Docteur Gregory House – Je ne suis pas un grand fan de…Via haroldparis.fr Partager :Facebook…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TRIBELEADR - Agence webmarketing à Orléans