AddictGroup.fr : AddicTill, solution de caisse enregistreuse connectée aux solutions métier !

Par le 1 Nov 2015 dans Actualités Startups | 0 commentaire

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui, j’ai l’opportunité d’accueillir ici Hugues Courcier que nous avions déjà eu l’opportunité de rencontrer à l’occasion d’un podcast sur Histoires d’Entrepreneurs. Hugues nous présente sa dernière création : AddicTill, une solution de caisse enregistreuse pour les commerçants de proximité. Qui êtes-vous et que proposez-vous ? Hugues Courcier, je suis serial entrepreneur et BA avec plusieurs créations et co-créations de start-up depuis le début de ma carrière en 2006. Avec mes différentes équipes, j’ai eu la chance d’avoir l’opportunité de me spécialiser dans le monde du paiement et de l’encaissement en mobilité. Aujourd’hui, je te présente la solution de caisse enregistreuse AddicTill connectée à l’ensemble des solutions métiers dont un gérant de commerce de proximité a besoin. Quel est votre concept et à quel besoin répondez-vous ? AddictGroup.fr est une marketplace de solutions métier à destination du gérant de commerce de proximité (logiciel de caisse, terminaux de paiement, contrat monétique, programme de fidélité, site de e-commerce, vidéo surveillance, comptabilité, intérim, assurance etc …). Notre objectif est de permettre aux gérants de commerce d’avoir une interface unique pour gérer leur commerce et ainsi de leur donner des outils aussi puissants que ceux utilisés par la grande distribution pour leur permettre : d’optimiser leur gestion quotidienne (interconnexion entre la comptabilité, les TPE, le logiciel de caisse, la gestion du site de e-commerce, la paie, le paramétrage de campagne géo-localisée, etc). de continuer à travailler avec les outils dont les commerces de proximité sont déjà équipés. de bénéficier de model SaaS pour s’équiper de solution puissante avec leurs budgets. Comment avez-vous eu l’idée ? Le produit d’Addictgroup.fr est né d’une longue expérience des différents fondateurs de la société dans l’ensemble des services à destination des commerçants et associations de commerçants. Nous souhaitons aider les villes et l’éco-systéme du commerce proximité à redynamiser les centres villes en redonnant du pouvoir aux commerçants. Quelle est votre coeur de cible ? Nos utilisateurs sont les gérants de commerce de proximité. En dehors de votre ordinateur (un mac bien évidemment) de quoi vous ne pourriez-vous pas vous passer au quotidien… et pourquoi ? Mon téléphone… J’ai tout dedans, même ma carte bancaire. J’attends avec impatience de pouvoir y mettre les clés de ma maison et de ma voiture. Et coté application… c’est quoi votre coup de coeur en tant qu’entrepreneur aujourd’hui ? UBER : non pas pour l’application, mais pour leur approche disruptive ! Quels sont les 3 conseils que vous donneriez à un jeune entrepreneur ou quelqu’un qui souhaite entreprendre ? Avancez en lean start-up. Même après vos levée de fond, travaillez comme si vous n’aviez pas plus de moyen qu’au début. Entourez-vous, mieux vaut 30% d’une société qui créer beaucoup de valeur que 100% d’une société qui n’avance pas. Et voilà ! Si vous souhaitez en savoir plus sur AddictGroup.fr ou leur solution de caisse enregistreuse Addictil, c’est par ici...

Concours : Gagnez 3 ingénieurs pendant 3 mois pour votre entreprise

Par le 19 Mai 2014 dans Actualités Startups | 1 commentaire

Vous êtes convaincus que ce qui manque pour développer votre entreprise ce sont les fonds ? Les financements sont nécessaires uniquement à des étapes clés de votre développement. Les besoins constants tout au long de la vie de votre entreprise ? Du temps et des compétences, afin de pouvoir réfléchir et prendre les bonnes décisions. Afin de vous offrir ce dont vous et votre projet avez vraiment besoin, UStartMe et AgroParisTech organisent un concours dont le seul prix en jeu est totalement inédit : 3 ingénieurs pour réfléchir et avancer à vos côtés ! En bref, l’accompagnement vous permet de bénéficier de 3 ingénieurs pendant 3 mois réfléchissent à vos côtés. Les candidatures sont ouvertes du 5 mai au 4 Juin minuit sur www.gagnerdesingenieurs.fr. Lisez quand même la suite de l’article, cela va vous confirmer l’intérêt du concours ! Quel est la nature de l’accompagnement ? Les 3 ingénieurs travailleront sur l’une de vos problématiques stratégiques, exactement de la même manière que lorsqu’un cabinet de conseil type McKinsey accompagne un grand groupe ! D’ailleurs si certains ingénieurs accompagnent des petites entreprises, d’autres travaillent chaque année avec des acteurs comme Danone, E&Y, L’Oréal… Si la réflexion fait bien sur partie de la mission, la production de documents stratégiques comme des études de marché ou un nouveau business plan est aussi envisageable ! Sur quelles problématiques allez-vous pouvoir les faire travailler ? La mission ayant aussi un but pédagogique, la problématique proposée aux ingénieurs doit être intéressante et centrale dans votre développement. Il n’est pas question ici d’un soutien purement opérationnel mais bien d’un accompagnement en développement. En quoi les profils des élèves sont intéressants ? Les ingénieurs qui travailleront avec vous ont tous entre 23 et 25 ans (bac + 5) et suivent la spécialité EGE (Economie et gestion des entreprises) à AgroParisTech (9e meilleure école d’ingénieurs en France, toutes spécialités confondues). Côté expérience professionnelle, ils arrivent tous en dernière année avec plus d’un an de stages. Quels sont les critères de sélection ? L’implication et le profil des dirigeants ainsi que la « maturité » du projet. Pas de conditions sur la taille de votre entreprise ou son secteur d’activité mais celle-ci doit exister juridiquement. Au moins l’un des associés doit être à plein temps ! L’intérêt de la problématique. La réflexion que vous soumettez aux ingénieurs doit être centrale dans le développement de votre entreprise. La clarté de vos attentes. Vous devez pouvoir expliquer clairement ce que vous attendez et vos objectifs pour la mission de conseil. Les 3 entreprises lauréates seront choisies par un comité EGE-AgroParisTech après soumission d’une première liste par un comité UStartMe. Le comité UStartMe est composé d’entrepreneurs, d’investisseurs et de l’équipe UsM. Le comité EGE/AgroParisTech est quant à lui composé de dirigeants d’entreprise, des responsables pédagogiques du programme et d’élèves ingénieurs. Inscription & Résultats : Les candidatures sont ouvertes du 5 Mai au 6 Juin 2014 Les lauréats du concours seront annoncés le Lundi 23 Juin au plus tard. L’accompagnement ayant lieu de Septembre à mi-janvier. Inscription sur www.gagnerdesingenieurs.fr En cas de doute : inscription@gagnerdesingenieurs.fr Bonne chance PS : Profitez en tant que c’est gratuit, dans moins d’un an, vous pourrez toujours vous faire aider par ces même ingénieurs mais ils seront en costume, consultants chez PwC ou McKinsey ou autre et vous couteront entre 800 et 1500 Euros/jour (NdLR : prix moyen facturépar un cabinet pour une journée d’un consultant...

Aksebo : la Box sélection littéraire qui vient à vous tous les mois !

Par le 25 Avr 2014 dans Actualités Startups | 2 commentaires

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir Simon Tripnaux. Simon est les co-fondateur d’Aksebo, une entreprise qui surfe sur la mode des Box pour proposer à ses abonnés une sélection littéraire sur les genres qui les intéressent avec 3 à 4 livres envoyés par mois ainsi que d’autres goodies. Une initiative intéressante que je vous invite à découvrir ici. Qui êtes-vous et que proposez-vous ? Bonjour ! Je m’appelle Simon Tripnaux, je suis développeur web avec un profil assez atypique, plutôt orienté SEO. Certains internautes peuvent aussi me connaître comme tenancier du blog Tribords.com, un média personnel « lifestyle » sur le mode intimiste. Je viens aujourd’hui vous parler de la box livres Aksebo, un projet pour le plaisir de lire lancé fin 2013 avec ma camarade Christelle Moreau. Quel est votre concept et à quel besoin répondez-vous ? Il s’agit de livrer une sélection de 3 à 4 livres neufs tous les mois à nos gentils abonnés. Pour que la surprise soit tout de même un peu ciblée, ils peuvent configurer un profil de lecteur, qui leur permet simplement de nous indiquer quels sont leurs thématiques préférées. Comment avez-vous eu l’idée ? Tout est parti du constat simple, maintes fois observé, que certains chouettes livres finissent invariablement par devenir introuvables, invisibles et noyés sous les intenses campagnes de promotion des best-sellers. Ce ressenti se confirme en observant de plus près les chiffres, qui vont tous dans le même sens : y compris dans les espaces e-commerce, les achats de livres se portent en priorité sur les ouvrages qui font de la promo, avec grosse couverture média qui va bien. En contrepartie, il y a le pilon des livres, la destruction de près de 100 millions de bouquins tous les ans, rien que pour la France. Nous pensons qu’il devrait y avoir une autre voie possible pour la distribution des livres méconnus, dont particulièrement ceux des catalogues des petits éditeurs. Qu’est-ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ? Nous avons tout d’abord démarré de manière simple avec une page web unique, toute simple, au minimalisme bien peigné. Et avec un tout petit peu de promo dans notre réseau de contacts numériques ici ou là, la sauce à très vite commencé à prendre. Beaucoup plus que nous le pensions ; les gens étaient prêts à partir dans cette aventure, avec l’envie de se laisser surprendre en recevant des livres qu’ils n’ont pas choisi ! C’est ce premier succès qui nous a conforté pour poursuivre et développer à fond le projet. Quelle est votre coeur de cible ? Il semblerait que ce soient avant tout les femmes, lectrices éternelles, mais c’est surtout le résultat statistiques de nos propres abonnements. Nous avons donc une stratégie plutôt orientée vers un public féminin, tout en essayant de répondre à la demande masculine qui est moins forte en lecture, mais également plus intéressante dans le sens où elle lit souvent moins. La difficulté de choisir parmi l’offre des éditeurs peut en repousser certains : nous avons une solution pour eux. Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ? Principalement par des relations presse, du bouche à oreille, un bon contact avec les blogueurs, et surtout par l’excellence de nos sélections. Il faut que les surprises soient au rendez-vous, les gens nous accordent déjà leur confiance « à l’aveugle » et jouent le jeu. C’est donc notre mission de les épater. Nous tenons aussi beaucoup à aider les petits éditeurs, dans la mesure de nos compétences et possibles. En dehors de votre ordinateur (un mac bien évidemment) de quoi vous ne pourriez-vous pas vous passer au quotidien… et pourquoi ? De la musique ! C’est bien simple : elle me fait avancer ou tout dumoins me donne moins l’impression de ramer par moment, quand l’attente de réponses importantes se fait sentir. Ce sont souvent des webradios « commercial free » dans mon cas, electro-pop US … Et coté application… c’est quoi votre coup de cœur en tant qu’entrepreneur aujourd’hui ? La dernière en date qui m’est très utile fait partie des outils de la panoplie de cette nouvelle discipline baptisée le « growth hacking » : il s’agit de TwittFox. C’est une application pour Twitter qui permet simplement d’ajouter automatiquement des tweets en favoris, selon des mots clés ou expressions configurées en amont. Cela permet de faire de la veille tout en se faisant remarquer des twittos, jour et nuit, sans y penser ! Quels sont les 3 conseils que vous donneriez à un jeune entrepreneur ou quelqu’un qui souhaite entreprendre ? Premièrement, de ne pas trop finaliser le projet avant de le dévoiler au public. D’abord parce que c’est un gain de temps au cas où l’idée fait un flop. Ensuite parce que le fait d’apporter des améliorations par la suite donne aussi une bonne image de votre idée, en évolution constante. Ensuite, ce serait de ne pas négliger les aspects relationnels de « terrain ». Le web permet beaucoup de choses comme la dématérialisation, mais il ne remplace pas le contact humain. Envoyer des centaines d'emails ne fait pas le poids face à un bon contact téléphonique. Enfin je ne saurais que trop conseiller de s’adresser à des spécialistes pour chaque partie de votre projet. Un vrai graphiste, un référenceur qui a des résultats, un rédacteur web pour l’éditorial. Il faut savoir déléguer !   Vous pouvez retrouver Simon et Aksebo en utilisant les liens ci-dessous : Aksebo –...

EP. #36 | La Fée Corsetée : quand artisanat, talent et Facebook se rencontrent – avec Nadia Autier

Par le 25 Fév 2014 dans Podcast Entrepreneuriat | 0 commentaire

Hello, hello ! Alors c’est une histoire de fées, de corsets, de bel artisanat, de talent et de réseaux sociaux. On met le tout dans un shaker et voilà ce qu’il en ressort : La Fée Corsetée. Pour ce nouvel épisode d’Histoires d’Entrepreneurs, j’ai en effet le plaisir d’accueillir Nadia Autier. Pour ceux qui ne connaitraient pas Nadia, il s’agit de la compagne de Remy Bigot, de Monter son Business, mais surtout il s’agit de la Fondatrice de La Fée Corsetée. Nadia conçoit, fabrique et commercialise des corsets, des robes de mariées et plein d’autres accessoires de mode pour les « Demoiselles » (un sac en même en cours de finalisation). Une très belle aventure comme vous allez le voir. J’ai eu le plaisir de rencontrer Nadia pour la première fois à l’occasion d’un évènement d’initiation au SEO organisé par Bouygues Telecom auquel j’avais pu intervenir avec Remy. Nadia avait présenté ce qui était réalisé d’un point de vue référencement et, surtout, sur les réseaux sociaux pour développer la visibilité de sa marque. Je dois avouer que j’avais été impressionné par deux choses : La qualité de son travail d’artisan, les pièces fabriquées par la Fée Corsetée sont sublimes. La puissance de la communauté que Nadia a réussi à fédérer et anime aujourd’hui sur sa page Facebook.   Bon, La Fée Corsetée sur Facebook, c’est près de 10000 fans, et c’est ce niveau d’engagement : Mais allez… Je laisse la parole à Nadia. ^^   L’interview Interview aussi disponible sur le podcast Histoires d’Entrepreneurs et en téléchargement direct. Encore merci à Nadia pour cette interview ! 🙂 Les ressources citées dans cette interview : La Fée Corsetée La Fée Corsetée sur Facebook La Fée Corsetée sur...

EP. #35 | We are Blogger : Blogging et référencement – avec Stéphane Briot

Par le 23 Jan 2014 dans Podcast Entrepreneuriat | 2 commentaires

Bonjour à toutes et à tous ! Allez, c’est la reprise pour Histoires d’Entrepreneurs. Le podcast est resté silencieux trop longtemps. Il est temps que l’activité reprenne un peu… Vous ne pensez pas ? ^^ Bien ! Cette semaine, j’ai donc le plaisir d’accueillir ici Stéphane Briot, aussi connu sous le pseudonyme de 4h18. Que dire de Stéphane… Trublion du web ? Grande gueule invétérée (je dis cela avec bienveillance… si si, j’vous assure !) ? Roi du post assassin ? Poil à gratter d’une certaine mouvance de l’infopreneuriat ? Défenseur de la veuve et de l’orphelin du web ? Inventeur du fameux smiley à l’envers…? (: Ce qui est certain, c’est que si vous avez à un moment ou un autre été en relation avec Stéphane, que ce soit sur son blog, les réseaux sociaux, ou en live… ses publications et ses prises de positions ne vous ont certainement pas laissé de marbre ! Stéphane est un blogueur engagé, qui n’hésite pas à jeter des pavés dans la marre, parfois à raison, parfois un peu impulsivement (mais cela n’engage que moi ^^), mais toujours avec un verbe et un angle dont lui seul a le secret. Bref, on aime, ou on déteste, mais le personnage en tous cas mérite sa réputation. ^^ We Are Blogger, c’est quoi ? C’est une formation complète qui s’adresse aux entrepreneurs afin de les accompagner dans leurs projets de création d’une présence sur la toile. On y parle blogging, WordPress, SEO, SMO, etc. Dans cette interview, Stéphane vient nous présenter We Are Blogger, une plateforme dont il est le chef d’orchestre… mais pas le seul musicien. 😉 En effet, on peut notamment y retrouver des noms comme : Laurent Bourrelly Guillaume Eouzan Paul Sanchez Mathieu Ladiray Sandrine Lagardère Nicolas Fournon François Lamotte Bref, si le web est votre terrain de jeu, il y a de grandes chances que vous ayez reconnu ici des figures de proue à la sauce « www » des thématiques référencement, webmarketing ou même encore réseaux sociaux. Du beau monde, avec un contenu clair, des ateliers qui permettent de pousser la réflexion plus loin, une pédagogie conçue pour permettre une progression tout au long du parcours… bref : Si vous vous intéressez à ces sujets et que le format e-learning peut vous convenir, alors je vous invite vivement à découvrir cette interview où Stéphane revient sur son parcours, la manière dont il a envisagé et créé ce programme et où il fournit aussi ses « non-conseils » pour entrepreneurs et professionnels du web. ^^ L’interview Interview aussi disponible sur le podcast Histoires d’Entrepreneurs et en téléchargement direct. Encore merci à Stéphane pour cette interview ! 🙂 Les ressources citées dans cette interview : We Are Blogger 4h18 Stéphane sur Twitter Stéphane sur...

TRIBELEADR - Agence webmarketing à Orléans