Le Blog

Bienvenue sur le blog Histoires d’Entrepreneurs !

Découvrez ci-dessous tous les derniers articles du blog ou bien accédez à la catégorie qui vous intéresse en cliquant sur l’un des boutons ci-dessous :

Microphone

Podcasts

Découvrez les dernières interviews et les derniers épisodes du Podcast Histoires d’Entrepreneurs.

Accéder à la catégorie

Article

Actualités

Découvrez les derniers articles de news et de présentations de startups sur HaroldParis.fr.

Accéder à la catégorie

Température

Humeur

Découvrez l’humeur et les états d’âme du patron. Bref, prenez la température.

Accéder à la catégorie

Les derniers articles du blog

AddictGroup.fr : AddicTill, solution de caisse enregistreuse connectée aux solutions métier !

Publié par le 1 novembre, 2015 dans Actualités Startups | 0 commentaire

AddictGroup.fr : AddicTill, solution de caisse enregistreuse connectée aux solutions métier !

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui, j’ai l’opportunité d’accueillir ici Hugues Courcier que nous avions déjà eu l’opportunité de rencontrer à l’occasion d’un podcast sur Histoires d’Entrepreneurs. Hugues nous présente sa dernière création : AddicTill, une solution de caisse enregistreuse pour les commerçants de proximité. Qui êtes-vous et que proposez-vous ? Hugues Courcier, je suis serial entrepreneur et BA avec plusieurs créations et co-créations de start-up depuis le début de ma carrière en 2006. Avec mes différentes équipes, j’ai eu la chance d’avoir l’opportunité de me spécialiser dans le monde du paiement et de l’encaissement en mobilité. Aujourd’hui, je te présente la solution de caisse enregistreuse AddicTill connectée à l’ensemble des solutions métiers dont un gérant de commerce de proximité a besoin. Quel est votre concept et à quel besoin répondez-vous ? AddictGroup.fr est une marketplace de solutions métier à destination du gérant de commerce de proximité (logiciel de caisse, terminaux de paiement, contrat monétique, programme de fidélité, site de e-commerce, vidéo surveillance, comptabilité, intérim, assurance etc …). Notre objectif est de permettre aux gérants de commerce d’avoir une interface unique pour gérer leur commerce et ainsi de leur donner des outils aussi puissants que ceux utilisés par la grande distribution pour leur permettre : d’optimiser leur gestion quotidienne (interconnexion entre la comptabilité, les TPE, le logiciel de caisse, la gestion du site de e-commerce, la paie, le paramétrage de campagne géo-localisée, etc). de continuer à travailler avec les outils dont les commerces de proximité sont déjà équipés. de bénéficier de model SaaS pour s’équiper de solution puissante avec leurs budgets. Comment avez-vous eu l’idée ? Le produit d’Addictgroup.fr est né d’une longue expérience des différents fondateurs de la société dans l’ensemble des services à destination des commerçants et associations de commerçants. Nous souhaitons aider les villes et l’éco-systéme du commerce proximité à redynamiser les centres villes en redonnant du pouvoir aux commerçants. Quelle est votre coeur de cible ? Nos utilisateurs sont les gérants de commerce de proximité. En dehors de votre ordinateur (un mac bien évidemment) de quoi vous ne pourriez-vous pas vous passer au quotidien… et pourquoi ? Mon téléphone… J’ai tout dedans, même ma carte bancaire. J’attends avec impatience de pouvoir y mettre les clés de ma maison et de ma voiture. Et coté application… c’est quoi votre coup de coeur en tant qu’entrepreneur aujourd’hui ? UBER : non pas pour l’application, mais pour leur approche disruptive ! Quels sont les 3 conseils que vous donneriez à un jeune entrepreneur ou quelqu’un qui souhaite entreprendre ? Avancez en lean start-up. Même après vos levée de fond, travaillez comme si vous n’aviez pas plus de moyen qu’au début. Entourez-vous, mieux vaut 30% d’une société qui créer beaucoup de valeur que 100% d’une société qui n’avance pas. Et voilà ! Si vous souhaitez en savoir plus sur AddictGroup.fr ou leur solution de caisse enregistreuse Addictil, c’est par ici...

Lire la suite

Concours : Gagnez 3 ingénieurs pendant 3 mois pour votre entreprise

Publié par le 19 mai, 2014 dans Actualités Startups | 1 commentaire

Concours : Gagnez 3 ingénieurs pendant 3 mois pour votre entreprise

Vous êtes convaincus que ce qui manque pour développer votre entreprise ce sont les fonds ? Les financements sont nécessaires uniquement à des étapes clés de votre développement. Les besoins constants tout au long de la vie de votre entreprise ? Du temps et des compétences, afin de pouvoir réfléchir et prendre les bonnes décisions. Afin de vous offrir ce dont vous et votre projet avez vraiment besoin, UStartMe et AgroParisTech organisent un concours dont le seul prix en jeu est totalement inédit : 3 ingénieurs pour réfléchir et avancer à vos côtés ! En bref, l’accompagnement vous permet de bénéficier de 3 ingénieurs pendant 3 mois réfléchissent à vos côtés. Les candidatures sont ouvertes du 5 mai au 4 Juin minuit sur www.gagnerdesingenieurs.fr. Lisez quand même la suite de l’article, cela va vous confirmer l’intérêt du concours ! Quel est la nature de l’accompagnement ? Les 3 ingénieurs travailleront sur l’une de vos problématiques stratégiques, exactement de la même manière que lorsqu’un cabinet de conseil type McKinsey accompagne un grand groupe ! D’ailleurs si certains ingénieurs accompagnent des petites entreprises, d’autres travaillent chaque année avec des acteurs comme Danone, E&Y, L’Oréal… Si la réflexion fait bien sur partie de la mission, la production de documents stratégiques comme des études de marché ou un nouveau business plan est aussi envisageable ! Sur quelles problématiques allez-vous pouvoir les faire travailler ? La mission ayant aussi un but pédagogique, la problématique proposée aux ingénieurs doit être intéressante et centrale dans votre développement. Il n’est pas question ici d’un soutien purement opérationnel mais bien d’un accompagnement en développement. En quoi les profils des élèves sont intéressants ? Les ingénieurs qui travailleront avec vous ont tous entre 23 et 25 ans (bac + 5) et suivent la spécialité EGE (Economie et gestion des entreprises) à AgroParisTech (9e meilleure école d’ingénieurs en France, toutes spécialités confondues). Côté expérience professionnelle, ils arrivent tous en dernière année avec plus d’un an de stages. Quels sont les critères de sélection ? L’implication et le profil des dirigeants ainsi que la « maturité » du projet. Pas de conditions sur la taille de votre entreprise ou son secteur d’activité mais celle-ci doit exister juridiquement. Au moins l’un des associés doit être à plein temps ! L’intérêt de la problématique. La réflexion que vous soumettez aux ingénieurs doit être centrale dans le développement de votre entreprise. La clarté de vos attentes. Vous devez pouvoir expliquer clairement ce que vous attendez et vos objectifs pour la mission de conseil. Les 3 entreprises lauréates seront choisies par un comité EGE-AgroParisTech après soumission d’une première liste par un comité UStartMe. Le comité UStartMe est composé d’entrepreneurs, d’investisseurs et de l’équipe UsM. Le comité EGE/AgroParisTech est quant à lui composé de dirigeants d’entreprise, des responsables pédagogiques du programme et d’élèves ingénieurs. Inscription & Résultats : Les candidatures sont ouvertes du 5 Mai au 6 Juin 2014 Les lauréats du concours seront annoncés le Lundi 23 Juin au plus tard. L’accompagnement ayant lieu de Septembre à mi-janvier. Inscription sur www.gagnerdesingenieurs.fr En cas de doute : inscription@gagnerdesingenieurs.fr Bonne chance PS : Profitez en tant que c’est gratuit, dans moins d’un an, vous pourrez toujours vous faire aider par ces même ingénieurs mais ils seront en costume, consultants chez PwC ou McKinsey ou autre et vous couteront entre 800 et 1500 Euros/jour (NdLR...

Lire la suite

Aksebo : la Box sélection littéraire qui vient à vous tous les mois !

Publié par le 25 avril, 2014 dans Actualités Startups | 2 commentaires

Aksebo : la Box sélection littéraire qui vient à vous tous les mois !

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir Simon Tripnaux. Simon est les co-fondateur d’Aksebo, une entreprise qui surfe sur la mode des Box pour proposer à ses abonnés une sélection littéraire sur les genres qui les intéressent avec 3 à 4 livres envoyés par mois ainsi que d’autres goodies. Une initiative intéressante que je vous invite à découvrir ici. Qui êtes-vous et que proposez-vous ? Bonjour ! Je m’appelle Simon Tripnaux, je suis développeur web avec un profil assez atypique, plutôt orienté SEO. Certains internautes peuvent aussi me connaître comme tenancier du blog Tribords.com, un média personnel « lifestyle » sur le mode intimiste. Je viens aujourd’hui vous parler de la box livres Aksebo, un projet pour le plaisir de lire lancé fin 2013 avec ma camarade Christelle Moreau. Quel est votre concept et à quel besoin répondez-vous ? Il s’agit de livrer une sélection de 3 à 4 livres neufs tous les mois à nos gentils abonnés. Pour que la surprise soit tout de même un peu ciblée, ils peuvent configurer un profil de lecteur, qui leur permet simplement de nous indiquer quels sont leurs thématiques préférées. Comment avez-vous eu l’idée ? Tout est parti du constat simple, maintes fois observé, que certains chouettes livres finissent invariablement par devenir introuvables, invisibles et noyés sous les intenses campagnes de promotion des best-sellers. Ce ressenti se confirme en observant de plus près les chiffres, qui vont tous dans le même sens : y compris dans les espaces e-commerce, les achats de livres se portent en priorité sur les ouvrages qui font de la promo, avec grosse couverture média qui va bien. En contrepartie, il y a le pilon des livres, la destruction de près de 100 millions de bouquins tous les ans, rien que pour la France. Nous pensons qu’il devrait y avoir une autre voie possible pour la distribution des livres méconnus, dont particulièrement ceux des catalogues des petits éditeurs. Qu’est-ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ? Nous avons tout d’abord démarré de manière simple avec une page web unique, toute simple, au minimalisme bien peigné. Et avec un tout petit peu de promo dans notre réseau de contacts numériques ici ou là, la sauce à très vite commencé à prendre. Beaucoup plus que nous le pensions ; les gens étaient prêts à partir dans cette aventure, avec l’envie de se laisser surprendre en recevant des livres qu’ils n’ont pas choisi ! C’est ce premier succès qui nous a conforté pour poursuivre et développer à fond le projet. Quelle est votre coeur de cible ? Il semblerait que ce soient avant tout les femmes, lectrices éternelles, mais c’est surtout le résultat statistiques de nos propres abonnements. Nous avons donc une stratégie plutôt orientée vers un public féminin, tout en essayant de répondre à la demande masculine qui est moins forte en lecture, mais également plus intéressante dans le sens où elle lit souvent moins. La difficulté de choisir parmi l’offre des éditeurs peut en repousser certains : nous avons une solution pour eux. Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ? Principalement par des relations presse, du bouche à oreille, un bon contact avec les blogueurs, et surtout par l’excellence de nos sélections. Il faut que les surprises soient au rendez-vous, les gens nous accordent...

Lire la suite

EP. #36 | La Fée Corsetée : quand artisanat, talent et Facebook se rencontrent – avec Nadia Autier

Publié par le 25 février, 2014 dans Podcast Entrepreneuriat | 0 commentaire

EP. #36 | La Fée Corsetée : quand artisanat, talent et Facebook se rencontrent – avec Nadia Autier

Hello, hello ! Alors c’est une histoire de fées, de corsets, de bel artisanat, de talent et de réseaux sociaux. On met le tout dans un shaker et voilà ce qu’il en ressort : La Fée Corsetée. Pour ce nouvel épisode d’Histoires d’Entrepreneurs, j’ai en effet le plaisir d’accueillir Nadia Autier. Pour ceux qui ne connaitraient pas Nadia, il s’agit de la compagne de Remy Bigot, de Monter son Business, mais surtout il s’agit de la Fondatrice de La Fée Corsetée. Nadia conçoit, fabrique et commercialise des corsets, des robes de mariées et plein d’autres accessoires de mode pour les « Demoiselles » (un sac en même en cours de finalisation). Une très belle aventure comme vous allez le voir. J’ai eu le plaisir de rencontrer Nadia pour la première fois à l’occasion d’un évènement d’initiation au SEO organisé par Bouygues Telecom auquel j’avais pu intervenir avec Remy. Nadia avait présenté ce qui était réalisé d’un point de vue référencement et, surtout, sur les réseaux sociaux pour développer la visibilité de sa marque. Je dois avouer que j’avais été impressionné par deux choses : La qualité de son travail d’artisan, les pièces fabriquées par la Fée Corsetée sont sublimes. La puissance de la communauté que Nadia a réussi à fédérer et anime aujourd’hui sur sa page Facebook.   Bon, La Fée Corsetée sur Facebook, c’est près de 10000 fans, et c’est ce niveau d’engagement : Mais allez… Je laisse la parole à Nadia. ^^   L’interview Interview aussi disponible sur le podcast Histoires d’Entrepreneurs et en téléchargement direct. Encore merci à Nadia pour cette interview ! 🙂 Les ressources citées dans cette interview : La Fée Corsetée La Fée Corsetée sur Facebook La Fée Corsetée sur...

Lire la suite

EP. #35 | We are Blogger : Blogging et référencement – avec Stéphane Briot

Publié par le 23 janvier, 2014 dans Podcast Entrepreneuriat | 2 commentaires

EP. #35 | We are Blogger : Blogging et référencement – avec Stéphane Briot

Bonjour à toutes et à tous ! Allez, c’est la reprise pour Histoires d’Entrepreneurs. Le podcast est resté silencieux trop longtemps. Il est temps que l’activité reprenne un peu… Vous ne pensez pas ? ^^ Bien ! Cette semaine, j’ai donc le plaisir d’accueillir ici Stéphane Briot, aussi connu sous le pseudonyme de 4h18. Que dire de Stéphane… Trublion du web ? Grande gueule invétérée (je dis cela avec bienveillance… si si, j’vous assure !) ? Roi du post assassin ? Poil à gratter d’une certaine mouvance de l’infopreneuriat ? Défenseur de la veuve et de l’orphelin du web ? Inventeur du fameux smiley à l’envers…? (: Ce qui est certain, c’est que si vous avez à un moment ou un autre été en relation avec Stéphane, que ce soit sur son blog, les réseaux sociaux, ou en live… ses publications et ses prises de positions ne vous ont certainement pas laissé de marbre ! Stéphane est un blogueur engagé, qui n’hésite pas à jeter des pavés dans la marre, parfois à raison, parfois un peu impulsivement (mais cela n’engage que moi ^^), mais toujours avec un verbe et un angle dont lui seul a le secret. Bref, on aime, ou on déteste, mais le personnage en tous cas mérite sa réputation. ^^ We Are Blogger, c’est quoi ? C’est une formation complète qui s’adresse aux entrepreneurs afin de les accompagner dans leurs projets de création d’une présence sur la toile. On y parle blogging, WordPress, SEO, SMO, etc. Dans cette interview, Stéphane vient nous présenter We Are Blogger, une plateforme dont il est le chef d’orchestre… mais pas le seul musicien. 😉 En effet, on peut notamment y retrouver des noms comme : Laurent Bourrelly Guillaume Eouzan Paul Sanchez Mathieu Ladiray Sandrine Lagardère Nicolas Fournon François Lamotte Bref, si le web est votre terrain de jeu, il y a de grandes chances que vous ayez reconnu ici des figures de proue à la sauce « www » des thématiques référencement, webmarketing ou même encore réseaux sociaux. Du beau monde, avec un contenu clair, des ateliers qui permettent de pousser la réflexion plus loin, une pédagogie conçue pour permettre une progression tout au long du parcours… bref : Si vous vous intéressez à ces sujets et que le format e-learning peut vous convenir, alors je vous invite vivement à découvrir cette interview où Stéphane revient sur son parcours, la manière dont il a envisagé et créé ce programme et où il fournit aussi ses « non-conseils » pour entrepreneurs et professionnels du web. ^^ L’interview Interview aussi disponible sur le podcast Histoires d’Entrepreneurs et en téléchargement direct. Encore merci à Stéphane pour cette interview ! 🙂 Les ressources citées dans cette interview : We Are Blogger 4h18 Stéphane sur Twitter Stéphane sur...

Lire la suite

Adzuna : le moteur de recherche emploi à la conquête du marché Français !

Publié par le 18 janvier, 2014 dans Actualités Startups | 0 commentaire

Adzuna : le moteur de recherche emploi à la conquête du marché Français !

Il y de cela près de 4 ans maintenant, quand j’ai commencé à sérieusement penser à l’entrepreneuriat et à ce que je pourrais faire sur internet, la situation était simple : ma formation était obsolète (elle avait près de 8 ans) et même si j’avais déjà réalisé quelques sites dans le passé, il s’agissait de projets « amateur » développés principalement « pour faire plaisir ». Bref, afin de me former et de joindre la théorie à la pratique, j’ai lancé Immolance en 2010, un site emploi spécialisé sur le marché de l’immobilier. Ce fut une expérience très enrichissante et particulièrement formatrice, qui m’a d’ailleurs permis de confirmer ce qui alors était plus une envie qu’un véritable projet : entreprendre sur le web. C’est donc aujourd’hui avec beaucoup de plaisir que je vous présente Adzuna, un moteur de recherche d’offres d’emploi bien connu outre-manche qui a lancé sa version francophone il y a peu ! Qui êtes-vous et que proposez-vous ? Adzuna est un moteur de recherche d’offres d’emploi  fondé en 2011 par deux entrepreneurs britanniques : Andrew Hunter et Doug Monro, anciens d’eBay, Gumtree, Qype et Zoopla. Le site compte plus de 3 millions de visiteurs uniques par mois dans 11 pays* et  nous lançons aujourd’hui  le site français www.adzuna.fr. Par ailleurs Adzuna pourvoie des chiffres sur l’emploi au Premier ministre britannique David Cameron via une application iPad et se propose d’offrir au gouvernement français le même type de service afin de l’aider à atteindre son objectif d’inversion de la courbe du chômage. *Royaume-Uni, en Allemagne, en Pologne, aux Pays-Bas, en Australie, au Canada, au Brésil, en Afrique du Sud, en Russie et en Inde Quel est votre concept et à quel besoin répondez-vous ? Nous rassemblons les dernières annonces des principaux sites d’emploi en un lieu unique pour faciliter la recherche d’emploi. Nous proposons des données sur le marché de l’emploi qui sont pertinentes par rapport à la recherche de l’internaute pour leur permettre de mieux cibler leur recherche (par exemple des cartes des bassins d’emplois  des graphes de distribution de salaires). Nous offrons aussi la possibilité d’utiliser son réseau Facebook pour trouver des offres d’emploi dans les entreprises de ses amis et se faire recommander. Comment avez-vous eu l’idée ? Grâce à leur expérience à Gumtree, Qype et Zoopla, Andrew Hunter et Doug Monro ont acquis une grande connaissance du marché de petites annonces. Ils ont aussi observé le développement des réseaux sociaux et de l’accès à l’information et aux données, ils ont ainsi identifié l’opportunité de créer un moteur de recherche plus innovant afin de tirer parti de ces évolutions. Qu’est-ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ? Mon père, en dépit d’être un professeur d’université, a développé un certain nombre de petites entreprises en dehors de son métier de base. Moi-même, j’ai commencé à monter des petits business dès l’adolescence. Je suppose que j’avais déjà  le gène de l’entrepreneuriat et j’ai saisi l’opportunité . (Doug) Je tiens mon esprit d’entreprise de mon père et mon frère aîné. Mon frère est un nerd de l’internet et confronter mes idées aux siennes m’a rendu plus confiant dans ma décision de devenir entrepreneur. (Andrew) Quelle est votre cœur de cible ? Toutes les personnes en recherche d’emploi, qualifié ou non, partout en France. Comment allez-vous...

Lire la suite

EP. #34 | King Dagobert : Portez vos sous-vêtements à l’envers avec Valérie-Anne Delaidde

Publié par le 27 novembre, 2013 dans Podcast Entrepreneuriat | 4 commentaires

EP. #34 | King Dagobert : Portez vos sous-vêtements à l’envers avec Valérie-Anne Delaidde

Pour ce 34ème numéro d’Histoires d’Entrepreneurs, j’ai le plaisir d’accueillir Valérie-Anne Delaidde : co-Fondatrice de King Dagobert ! Et je suis d’autant plus fier de vous présenter cette interview que Valérie est localisée dans la même ville que nous : Orléans. ^^ Alors King Dagobert, c’est une marque de « sous-vêtements royaux » commercialisés via un site ecommerce spécialisé et par un réseau de distributeurs. Au départ spécialisés dans les boxers pour hommes, la marque a élargi sa gamme avec sa nouvelle collection de shorty pour femmes. L’univers de la marque est assez rigolo et s’inspire d’une comptine de notre enfance sur le Roi Dagobert qui a mis sa culotte à l’envers. ^^ (C’est pas possible… Vous l’avez « forcément » entendue quand vous étiez petit.) L’idée est née pendant un apéritif entre amis et a fait, depuis cette date, un sacré bout de chemin ! Une belle histoire de nos contrées messieurs-dames ! Dans cette interview, vous pourrez donc retrouver : L’histoire de King Dagobert L’attachement de la marque à son territoire Comment, en partant d’un ecommerce, le choix de la distribution physique s’est rapidement imposé Les spécificités du marché en termes de prêt-à-porter Les 3 conseils de Valérie-Anne acquis tout au long de ce beau parcours qu’elle partage avec nous L’interview Interview aussi disponible sur le podcast Histoires d’Entrepreneurs et en téléchargement direct. Encore merci à Valérie-Anne pour cette interview et longue vie à King Dagobert ! Les ressources citées dans cette interview : King Dagobert King Dagobert sur Facebook King Dagobert sur Twitter Marketplace Galleries Lafayette Merci...

Lire la suite

Accélérer votre site web avec Fasterize !

Publié par le 26 novembre, 2013 dans Actualités Startups | 4 commentaires

Accélérer votre site web avec Fasterize !

Dans cette interview, Stéphane Rios nous présente Fasterize, une solution pour booster votre site web et le rendre plus rapide.  Qui êtes-vous et que proposez-vous ? Bonjour ! J’ai 40 ans et je pense pouvoir être considéré comme un dinosaure de l’Internet car j’ai écrit mon premier bout de code HTML en 1994 ! Après avoir passé 10 ans chez RueDuCommerce.com comme directeur technique et avoir quasiment tout touché du sol au plafond, j’ai quitté la société en 2010. J’ai d’abord fondé une société de conseil (Agilitik) puis Fasterize en 2011 après avoir fait le constat que mes proches et moi en avions assez d’attendre devant des sites « qui rament ». Fasterize est un accélérateur de site Web dont l’objectif est de diviser par deux les temps de chargement de n’importe quel site Web, sur n’importe quel terminal. Quel est votre concept et à quel besoin répondez-vous ? Nous répondons à un besoin simple : les internautes ne veulent pas attendre devant un site Web. Dès lors, si ces sites ou les intermédiaires qui les développent/hébergent n’ont pas les moyens d’optimiser leur code, ils peuvent choisir Fasterize. Nous réduisons les temps de chargement des sites web en moyenne de 30 à 50% et parfois jusqu’à 70% ! C’est une solution SaaS, donc intégralement hébergée, qui s’interface de manière transparente et réversible avec les serveurs Web de nos clients, c’est à dire sans modification de code ou d’infrastructure. Une fois que la configuration est faite, chaque page demandée par l’internaute est fasterizée (optimisée à la volée) par notre moteur avant de lui être renvoyée. Notre service requiert un abonnement mensuel comprenant la maintenance et les évolutions. Notez que l’usage de notre solution est sans engagement ni investissement matériel. Comment avez-vous eu l’idée ? Après RueDuCommerce, j’ai fait un audit de Webperf chez l’un des leaders du e-commerce français. J’ai produit un beau document d’une quarantaine de pages que je voyais finir sur un coin de table parce que 200 jours/homme étaient nécessaires pour appliquer toutes mes recommandations. Comme je n’apprécie pas de produire un travail inutile ou inefficace et que je ne me voyais pas faire des audits inutiles toute ma vie, je me suis dit que je devais inventer une sorte de mécanisme placé entre un site Web et l’internaute dont l’objectif serait d’appliquer à la volée toutes les recommandations contenues dans cet audit. L’idée de Fasterize était née. Qu’est-ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ? C’est Julien Coulon, co-fondateur de Cedexis « l’aiguilleur du net » et Stephane Enten, son VP Services à l’époque. Je me rappelle très bien le déjeuner que nous avons pris ensemble début 2011. Ils m’ont dit de foncer sans oublier de me donner de précieux conseils qui m’ont beaucoup aidé pour la suite. Et puis quoi qu’il arrive, dans ma tête, le choix était fait : je ne me voyais pas retourner en CDI. Quelle est votre cœur de cible ? Nous visons toutes les entreprises qui génèrent tout ou partie de leur revenus sur Internet. La principale cible, ce sont les boutiques en ligne. C’est là que la vitesse d’un site a l’impact le plus fort : taux de transformation, qualité du trafic, satisfaction client, effets sur le SEO/SEM. Il est fondamental aujourd’hui pour un site e-commerce de s’afficher rapidement, et ce quelque soit le périphérique (mobile, tablette, desktop). Comment allez-vous vous faire...

Lire la suite

Les Solupreneurs : un weekend pour développer vos compétences entrepreneuriales

Publié par le 17 novembre, 2013 dans Actualités Startups | 0 commentaire

Les Solupreneurs : un weekend pour développer vos compétences entrepreneuriales

Travailler en équipe, en situation réelle, autour de challenges et avec l’aide de mentors et de coachs, est l’une des manières les plus efficaces pour booster son esprit d’entrepreneur et ses compétences. Cet événement sur un weekend permettra de réveiller l’entrepreneur en vous. Les Solupreneurs, tel est leur nom, cherchent à démontrer qu’on peut transformer des problèmes quotidiens en opportunités d’affaires et de créations d’entreprises avec des moyens limités. Le challenge s’adresse à toute personne qui a des projets et va de l’avant, qu’elle soit entrepreneur ou non. Où aura lieu l’événement ? A la pépinière d’entreprises de la Courneuve. Ce lieu emblématique des politiques de développement des quartiers, situé au cœur des 4000, démontre depuis de nombreuses années le potentiel créatif des banlieues en « mixant les cultures entrepreneuriales ». La pépinière d’entreprises de la Courneuve aujourd’hui : 18 start up dont 3 déjà millionnaires en chiffre d’affaires, 143 emplois dont 10 à 20 % suivant les années issus du quartier lui-même. Ca se déroule quand ? Pendant tout un week-end, à partir du vendredi 22 novembre à 16h30, jusqu’au dimanche 24 à 20 heures. Comment cela va se passer ? Le vendredi soir, les participants peuvent présenter un problème : les 10 problèmes les plus intéressants sont élus. Ils se réunissent ensuite en équipes pour les résoudre. Le but du jeu est de transformer ces problèmes en solutions sous forme d’association ou de projet de création d’entreprises. Durant tout le week-end, accompagné par des coachs et des experts, chacun se formera en conditions réelles au management de projets et d’équipe en planchant sur un cas concret. Le week-end s’achève ensuite par l’élection du projet le plus séduisant. Dernière règle du jeu : les problèmes et les projets doivent être à « échelle humaine » et ne nécessiter aucun investissement extravagant. Cet événement est ouvert à toute personne souhaitant apprendre à lancer des projets Comment s’y inscrire ? Les inscriptions se font directement sur Eventbrite. En savoir plus… Réserver vos...

Lire la suite

News Etiquettes : le spécialiste de l’étiquette professionnelle

Publié par le 15 novembre, 2013 dans Actualités Startups | 0 commentaire

News Etiquettes : le spécialiste de l’étiquette professionnelle

Dans cette interview, Stéphane Laurent nous présente News Etiquettes, spécialiste de l’étiquette autocollante à destination des professionnels (gestion de parc matériel et inventaires). Qui êtes-vous et que proposez-vous ? Bonjour, Je suis Stéphane Laurent. J’ai lancé un site d’e-commmerce BtoB d’étiquettes autocollantes personnalisées à haute valeur ajoutée. Le site se nomme NewsEtiquettes.fr Quel est votre concept et à quel besoin répondez-vous ? Nous vendons en ligne une gamme unique d’étiquettes adhésives et de plaques métal d’identification, plaques constructeurs autocollantes. Il s’agit d’étiquettes en matières techniques haute résistance (acrylate, polypropylène, acétate, polyester, aluminium, inox, acier, PVC, polyéthylène), des adhésifs haut de gamme acrylique (Tesa, 3M, complexe double face, mousse), des marquages laser, chimique ou photocomposition. Enfin, ces supports contiennent souvent des données variables dans des formats variés : logo, numérotation incrémentée, code-barre, QR Code, RFID, NFC et hologramme. Nos produits intéressent car nous ne vendons que des produits testés et qui ont fait leur preuve sur le terrain, dans des environnements généralement sévères. Comment avez-vous eu l’idée ? Dans notre parcours, nous avons eu à utiliser à très grande échelle ces produits d’identification pour de la gestion des immobilisations. Nous connaissons la structure de coût de ce marché et les différents acteurs, leurs forces et leurs faiblesses. Qu’est-ce qui vous a convaincu de vous lancer et de créer ce projet ? Le marché de l’étiquette autocollante technique est certes un marché de niche mais il y a avait la place pour un nouvel acteur avec une offre moderne, une valeur supplémentaire tant sur les produits que sur les services associés. Nous avons trouvé que les moyens à engager étaient raisonnables et surtout nous avons rencontré des partenaires très professionnels pour lancer avec beaucoup d’agilité ce projet. Si nous sommes satisfaits des premiers résultats, ce sera le premier étage d’une offre plus large. Vous en saurez plus bientôt. 😉 Quel est votre cœur de cible ? Ce marché de niche est composé de professionnels de la gestion de parc informatique, des administrateurs réseaux, des gestionnaires de parc technique, des chargés d’inventaires physiques d’immobilisations, des ingénieurs bio-médicaux … de très nombreuses professions qui utilisent des étiquettes adhésives sur mesure ou du marquage industriel. Le site est actuellement en français et adresse donc tout le marché francophone. Comment allez-vous vous faire connaître de vos clients ? Nous avons plusieurs actions marketing en cours. Evidemment, nous constituons des bases de données d’acheteurs de nos étiquettes autocollantes techniques, vers lesquels nous communiquons pour leur annoncer le lancement de notre nouveau site. Nous travaillons avec notre consultant un référencement naturel et payant, avec des actions très précises et qualitatives. En dehors de votre ordinateur, de quoi ne pourriez-vous pas vous passer au quotidien… et pourquoi ? Au quotidien, nous utilisons autre chose que des PC, en particulier des imprimantes professionnelles adaptées au monde de l’étiquette autocollante et des équipements spécifiques comme des lecteurs-encodeurs de puces RFID NFC, de code-barre 2D, QR Code pour assurer aussi tout le contrôle qualité indispensable. Satisfaire nos clients, en Europe, en Afrique et au-delà est une obligation puisque c’est un marché récurrent. J’avoue que l’objet qui ne quitte jamais ma poche, c’est bien mon smartphone où grâce à quelques app, je suis l’activité en permanence. Et côté application… Quel est votre coup de cœur en tant qu’entrepreneur aujourd’hui et pourquoi ? Sur mon smartphone, j’utilise à des fins professionnelles les grands...

Lire la suite
TRIBELEADR - Agence webmarketing à Orléans