Le Blog

Bienvenue sur le blog Histoires d’Entrepreneurs !

Découvrez ci-dessous tous les derniers articles du blog ou bien accédez à la catégorie qui vous intéresse en cliquant sur l’un des boutons ci-dessous :

Microphone

Podcasts

Découvrez les dernières interviews et les derniers épisodes du Podcast Histoires d’Entrepreneurs.

Accéder à la catégorie

Article

Actualités

Découvrez les derniers articles de news et de présentations de startups sur HaroldParis.fr.

Accéder à la catégorie

Température

Humeur

Découvrez l’humeur et les états d’âme du patron. Bref, prenez la température.

Accéder à la catégorie

Les derniers articles du blog

En marketing, vous êtes plutôt aspirine… ou vitamine ?

Publié par le 20 février, 2012 dans L'Humeur du Patron | 6 commentaires

Lors d’une séance de travail récente, j’échangeais avec un confrère sur le positionnement à donner à un  produit dans le cadre d’un lancement à venir. Une question se posait de manière particulièrement importante…   Sous quelle dimension présenter ce nouveau produit ? Quel choix devions nous faire entre la dimension utilitaire et la dimension émotionnelle du produit ?   Quelques heures de recherche plus loin sur les opportunités de marché et l’état de la concurrence, je me suis rappelé d’une question business que j’avais glanée à l’occasion d’un des épisodes de The Foolish Adventures, un podcast dans la langue de Shakespeare sur le Web Marketing. Bref, après quelques recherches pour cet article, je suis au regret de vous dire que je n’ai pas réussi à retrouver l’épisode en question… Mais par contre ! J’ai pris le temps de me remettre les idées en place sur cette question pour vous en faire part ici. Voici les différences entre un produit « vitamines » et un produit « aspirine »… et surtout, voici pourquoi vous devez presque systématiquement préférer l’aspirine !   Aspirine Un produit de type « aspirine » est la solution directe à un problème dont fait l’experience votre prospect. Ce type de produit permet de s’éloigner d’un état indésirable… (en l’occurrence, une bonne migraine). Si jamais le prospect ne prend pas ce produit, son état ne s’améliore pas et reste donc « non satisfaisant ». Le prospect ressent une douleur et doit la traiter d’urgence. Plus la douleur est importante et plus grande est la motivation. Un produit de type « aspirine » est indispensable ou incontournable pour traiter le problème. C’est un utilitaire. C’est un produit qui s’achète par le prospect. Vitamine Un produit de type « vitamine » permet d’éviter un problème que ne rencontre pas pour le moment votre prospect. Ce type de produit permet généralement de se rapprocher d’un état désirable… (en l’occurrence, prévenir la fatigue et les carences). Si jamais le prospect ne prend pas ce produit, son état reste « satisfaisant ». Le prospect ne ressent pas de douleur, il n’y a pas d’urgence. C’est au produit de créer la motivation du prospect et d’user de tous les artifices ou techniques à sa disposition pour maximiser cette motivation. Car autrement… elle ne se développera pas. Un produit de type « vitamine » est « bien à avoir » pour éviter de connaitre des problèmes. C’est un produit qui vise les émotions (peur, estime, appartenance, etc…). C’est un produit que l’on doit vendre au prospect.   And the winner is… Personnellement, je pense qu’il est toujours plus avantageux de se positionner en tant que « aspirine » plutôt qu’en tant que « vitamine ».   Mieux vaut proposer une solution à un problème que rencontre un prospect… que tenter d’attirer l’attention du prospect sur un problème potentiel pour lequel (c’est fou ça) on a une solution.   Il est vrai que tout n’est pas si simple, car dans la vrai vie, les produits de type « aspirine » sont généralement légions et plutôt bataillés, ce qui implique généralement des marges faibles en opposition aux « vitamines ». Mais tout de même, sur internet, il existe encore de nombreuses niches de « problèmes » qui n’ont pas encore leur « solution ». Ou bien alors, pour lesquels cette « solution » peut être délogée facilement en termes de SEO par exemple. Dans ces cas qui sont encore légions, je pense que la solution de type « aspirine » doit avoir votre préférence. En tous cas,...

Lire la suite

Comment se faire des amis et gagner de l’influence à l’heure du web ?

Publié par le 6 février, 2012 dans L'Humeur du Patron | 13 commentaires

En France, on a pas de pétrole… et on a des titres de bouquins qui font vraiment mal aux yeux. Il y en a un en particulier pour lequel, non seulement les éditeurs ont pris la décision de rendre le titre absolument ridicule en lui retirant sa susbtance, mais en plus : ils se sont ligués pour l’affubler de couvertures toutes plus ringardes les unes que les autres. Je parle bien sûr de Comment se faire des amis de Dale Carnegie !   Un petit coup de gueule Allez… Rien que pour vous, ma sélection personnelle des couvertures originales : Bref, mon tour d’horizon des couvertures se termine… Pour le titre, il restait une lueur d’espoir, mais non. Je vous le dis, c’est un complot. Celui-ci a été raccourci et a perdu une bonne partie de sa signification. « How to win friends and influence people » a donc été traduit chez nous en « Comment se faire des amis » … et c’est tout. La dimension « gagner en influence » a disparu. Comme ça c’est plus simple : C’est un livre, tu le lis si t’as pas d’amis et qu’en plus, tu sais pas comment en avoir. Ce que je voulais vous montrer c’est que ce petit livre qui n’a l’air de rien comme ça part avec un handicap particulièrement important en France… Car voilà :   How to win friends and influence people de Dale Carnegie est un bestseller mondial qui s’est écoulé à plus de 16 millions d’exemplaires !   Et oui… On ne dirait pas comme ça. Mais c’est bel et bien le cas. (Rassurez-vous, en France, il est beaucoup moins connu : notre couverture avec le type assis sur sa chaise dans le désert et le titre raccourci du livre ont eu raison de tout potentiel commercial. Heureusement, il reste quand même le bouche à oreilles). Si vous avez entendu à un moment ou à un autre parler de « développement personnel », sachez que cette mouvance trouve ses racines dans les écrits de Dale Carnegie et notamment dans « Comment se faire des amis ».   Dale Carnegie 2.0 Mais bon, mon coup de gueule n’est pas le propos de cet article. Publié en 1936, How to win friends and influence people reste encore aujourd’hui un livre dont les enseignements sont particulièrement clairs et efficaces pour REELLEMENT développer son influence et être apprécié.   Seulement voilà, les années passants, certains exemples étaient de moins en moins parlants. On n’envisage pas les relations de la même manière dans le monde de 1936 et à notre époque actuelle. Certaines différences sont subtiles, d’autres plus importantes.   Nous sommes entrés dans l’ère digitale, du 2.0, du web, des réseaux sociaux, de la communication instantanée et des téléphones portables. A l’occasion des 100 ans de Dale Carnegie Training, les disciples d’aujourd’hui se sont attaqués aux écrits du maître d’hier et se sont donnés l’ambition de les remettre au goût du jour. Voici le résultat de leur travail : How to win friends and influence people in the digital age ! Tout d’abord, les enseignements de Dale Carnegie conservent toute leur dimension. Le découpage du livre a été conservé. Nous nous retrouvons donc avec 4 parties principales et 27 chapitres qui contiennent chacun une leçon. Ces 27 leçons de vie sont aujourd’hui encore particulièrement d’actualité. Il n’y a qu’à voir le nombre de managers qui manqueraient...

Lire la suite

9 choses à savoir sur Amazon – Infographie [IdV]

Publié par le 3 février, 2012 dans L'Humeur du Patron | 12 commentaires

Après l’introduction, le week-end dernier, de la Revue du Dimanche, il est aujourd’hui temps d’accueillir la deuxième nouvelle rubrique de 2012 sur HaroldParis.fr : l’Infographie du Vendredi ! Encore une fois, le principe est particulièrement simple :   Vous proposer, tous les vendredi, une nouvelle infographie réalisée, traduite ou bien tout simplement glanée sur la toile.   Sans plus attendre, je vous propose de découvrir la première infographie ! Il s’agit d’une infographie réalisée par Frugal Dad et traduite par mes (modestes) soins. Cette infographie date de Novembre, et permet de se donner une idée un peu plus précise de la dimension du mastodonte du web : Amazon. N’hésitez pas à partager cette infographie sur votre site web ! Source:...

Lire la suite

HaroldParis.fr passe en V2 pour 2012 !

Publié par le 28 janvier, 2012 dans L'Humeur du Patron | 4 commentaires

L’année commence bien ! Comme vous avez pu le voir, j’ai eu quelques soucis sur le site entre mercredi et vendredi. Presque deux jours avec le serveur « down » et impossible de le relancer ! J’ai du rapidement me rendre à l’évidence, il était trop tard… Depuis lundi soir, je commençais à avoir des soucis. D’abord ce sont mes catégories qui ont disparu. Puis ma page d’accueil a commencé à perdre son menu, puis d’autres éléments… Bref, base de données corrompue.   Back to work… C’est dans ces moments là qu’on se dit :   De quand date ma dernière sauvegarde au fait ?   Allez, du coeur à l’ouvrage et quelques heures devant moi, je me suis motivé pour remettre le site d’applomb rapidement et « tout bien comme il faut » : Récupérer la dernière sauvegarde (heureusement pas trop vieille) Réinitialiser le serveur Mise à jour du serveur (merci CentOS 5 et le support de PHP 5.2 oublié dans les cartons…) Recharger la sauvegarde des données « Win » !   Ce que j’ai appris ! Après un « retour à la normale » en milieu de nuit, j’ai eu trois révélations. Pourquoi trois ? Je ne sais pas, mais c’est quand même vachement plus cool quand il en a trois ! Révélation n°1 : Je n’étais pas préparé. J’avais bien une sauvegarde de mon site qui trainait, mais celle-ci datait de plus de deux semaines. J’ai donc eu à republier deux articles qui avaient disparu. Rien de bien grave en soi, mais cela démontre tout de même une faille qu’il va falloir que je comble. J’ai trouvé rapidement mon bonheur à ce sujet, et je vous en parle très bientôt d’ailleurs. Révélation n°2 : Administrer un serveur, c’est un métier. Autant je me considère comme un « utilisateur éclairé », autant face à des problématiques complexes, je vois rapidement mes limites. Un jour ou l’autre, il faudra que je fasse appel à un technicien ! Ce n’est pas encore une priorité aujourd’hui mais cette une réalité qui va, je le pense, remonter doucement dans ma liste de mois en mois. Révélation n°3 : L’ancienne version du site ne me convenait plus. Je me suis aperçu que j’avais envie de changer un peu d’air « visuellement » ! Le design d’HaroldParis.fr n’avait pas changé depuis l’ouverture. Celui-ci était tout à fait « propre », mais j’avais envie d’autre chose…   Une nouvelle identité visuelle ! Donc voilà ! C’est avec beaucoup de plaisir que je vous présente la nouvelle identité visuelle de mon site ! Je me suis orienté vers le minimalisme et l’accessibilité pour les mobiles. En effet, le design que j’ai choisi est un design « responsive ». Cela veut dire qu’il s’adapte à la taille de l’écran en temps réel. C’est particulièrement bluffant sur smartphone par exemple où il n’est pas nécessaire de devoir « zoomer » et « dezoomer » constamment pour apprécier le site ou utiliser les menus de navigation. Le design que j’ai utilisé est « Evolution » de chez ElegantThemes. Personnellement, il dispose des qualités essentielles que je cherchais pour cette nouvelle version : Simplicité Minimaliste Epuré Actuel technologiquement (smartphones et tablettes)   Coté visuel, j’ai aussi revu mon logo pour contrebalancer ce thème très épuré et plutôt monochrome. Pour le coté commerce, j’ai choisi la thématique du code à barre (ou gencod) qui permet de manière plus ou moins explicite de souligner de quoi parle...

Lire la suite

Tous mes meilleurs voeux pour cette Nouvelle Année 2012 !

Publié par le 27 janvier, 2012 dans L'Humeur du Patron | 2 commentaires

Woah ! Je n’arrive pas à croire que : ça y est ! Nous sommes déjà en 2012 ! En cette nouvelle année, je voulais avant tout vous présenter à toutes et à tous mes meilleurs voeux ! Puisse 2012 vous apporter tout ce que vous désirez (et bien plus encore) ! Comme on dit dans le commerce : Santé, bonheur et surtout… la marge en valeur ! 2011 a défilé a une vitesse folle ! Et mon petit doigt me dit que 2012 sera encore plus intense ! J’adore les démarrages d’années. Aussi bête que cela puisse paraître, ce sont pour moi des périodes qui offrent tant de possibilités… De véritables opportunités de visualiser ce qui nous attend pour les 365 jours à venir, et autant d’opportunités de se mettre à rêver les yeux ouverts aux réussites qui peuvent nous attendre au bout et tout au long du chemin. Bon après, il faut avouer que tout ne se déroule pas toujours “comme prévu”… C’est certain.   Mais peu importe ! Car en ces périodes savoureuses… Tout est permis ! Tout est encore possible ! Il n’y a qu’à tendre la main !   En 2011, j’ai pris un plaisir immense à partager ici avec vous mes réflexions, des outils, des méthodes et bien sûr mon livre pour vous aider dans vos projets actuels ou futurs ! Je tenais à vous dire que pour 2012, je continuerai dans ce sens avec la ferme intention de vous apporter le plus de valeur possible ! Pour cette nouvelle année, de nouveaux projets m’attendent, et j’aurai l’opportunité d’en parler prochainement plus ouvertement ici-même. D’ici là, je vais me démener pour être au rendez-vous chaque semaine et vous amener un contenu de qualité de manière régulière ! Je vous souhaite à nouveau tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2012 ! A très vite...

Lire la suite

Best of 2011 – Finir l’année en beauté sur HaroldParis.fr

Publié par le 22 décembre, 2011 dans L'Humeur du Patron | 11 commentaires

Nous sommes à moins de 10 jours de la fin de l’année 2011 ! En cette fin d’année, j’avais envie de partager avec vous mon Best Of 2011 sur HaroldParis.fr ainsi qu’une petite virée sur MON web ! Merci encore à tous ceux qui m’ont suivi cette année ! J’espère que je pourrai vous apporter au moins tout autant pour 2012 ! Mais honnêtement… J’ai prévu de vous apporter BEAUCOUP plus ! 🙂   Allez, sans plus tarder, je vous propose de découvrir 5 TOP5 pour finir l’année comme il se doit sur HaroldParis.fr.   Dans ces TOP, on parlera d’abord de ce que vous avez aimé sur ce site, puis de vous, puis des personnalités que j’ai le plus apprécié sur le web cette année, des sites francophones que je suis le plus et que je vous propose de découvrir et finalement des sites anglophones que je conseille vivement à tous ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare. TOP 5 des articles les plus lus en 2011 sur HaroldParis.fr Pour ce premier TOP, je vous propose de découvrir les 5 articles qui ont été les plus lus sur le site de votre serviteur en cette année 2011 ! En tout, c’est 33 articles que j’ai partagé avec vous depuis le mois de mai. Comparé à certains de mes collègues qui peuvent poster jusqu’à plusieurs fois par jour, c’est relativement peu… c’est vrai. Néanmoins, c’est un véritable de plaisir de voir que certains articles ont clairement trouvé leur public et ont fait “un peu” le buzz ! Encore une fois, merci à vous tous pour vos partages sur les réseaux sociaux et/ou sur la toile ! Voici le TOP : Comment créer votre landing page Facebook efficace avec iFrame Apps 4 Conseils de séduction pour réussir votre Marketing Comment importer vos contacts Facebook dans Google+ 4 Excellentes raisons pour procrastiner et ne jamais vous lancer 5 Leçons de Business à apprendre du Docteur Gregory House TOP 5 des commentaires en 2011 sur HaroldParis.fr Pour ce deuxième TOP, je vous invite à découvrir les lecteurs qui ont le plus commenté sur HaroldParis.fr en 2011 ! Mon petit doigt me dit que l’un d’entre eux va être présent à plusieurs reprises dans ce classement… En tous cas, merci à tous ceux qui m’ont laissé un commentaire cette année ! Comme je m’en doutais, au départ… ce n’est pas courant. Mais rapidement, surtout depuis 2 ou 3 mois, vous êtes de plus en plus nombreux à le faire ! Mon TOP 5 par nombre de commentaires laissés : Julien du site Aerono.fr – Vous souhaitez réaliser des activités amusantes et faciles à vos enfants ? Visitez son site ou découvrez son livre ! Olivier du blog euKlide – Olivier est de ces personnes qui vous font réaliser que l’entraide sur le web existe vraiment. J’apprécie énormement ce que tu fais ! Merci ! Alex du site AhWebDev – Alexandre est développeur d’applications pour WordPress et Facebook, il réalise un super boulot ! Je vous le conseille vivement ! Bastos du site Trickoteur.fr – Vous voulez apprendre à trickoter (en snowboard… pas avec les aiguilles… lol) ? Visitez le site de Bastos ! Gaelle du site Akuit – Vous souhaitez vous lancer en solo ? Gaelle peut vous aider avec vos premiers pas...

Lire la suite

Alors ce verre ?! A moitié plein ou à moitié vide ?

Publié par le 19 décembre, 2011 dans L'Humeur du Patron | 28 commentaires

Décembre… Bon sang ! C’est bientôt Noël (Oh Oh Oh :p) ! Encore deux semaines et nous serons déjà à la fin de l’année… L’heure du bilan et des (bonnes?) résolutions pour 2012 ! Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai vraiment l’impression que le temps passe à une vitesse folle ! L’année touche donc à sa fin et c’est une bonne occasion de profiter de siens et de prendre un peu de repos bien mérité. 😉 Les fins d’années sont aussi souvent l’occasion de se poser un instant et de prendre le temps de se retourner pour regarder le chemin parcouru. On se remémore les réussites de l’année écoulée et on s’imagine les challenges qui nous attendent pour l’année à venir ! Parfois, lorsqu’on regarde le chemin que nous avons parcouru : on peut être déçu… On peut avoir l’impression que le sort s’acharne… On peut penser que le monde nous en veut… On peut penser qu’il s’est mobilisé, le bougre, pour nous mettre des bâtons dans les roues et nous empêcher d’avancer.   Si il y a bien une chose que j’ai appris dans la vie, c’est qu’il est littéralement impossible de savoir ce que nous réserve l’avenir. Par contre, la manière dont on regarde les évènements passés peut nous “conditionner” et nous aider à avancer… ou pas.   C’est un peu ce que l’on appelle la vision du verre “à moitié plein”, ou “à moitié vide”. Une fois n’est pas coutume, mais aujourd’hui, j’aimerais vous raconter une histoire. C’est une histoire que je tiens d’un personnage assez extraordinaire que j’ai croisé dans ma vie professionnelle. C’est une histoire simple mais pleine de bon sens. Cette histoire est une sorte de parabole sur la manière dont on peut (dont on doit ?) regarder les évènements. Car au fond… Le verre, même “à moitié vide”, reste quand même “à moitié plein” ! C’est l’histoire d’un vieil homme et de son fils… Dans une époque reculée, un vieil homme, fermier de son état, et son fils, vivaient seuls. Ils étaient pauvres, et leur seul possession de valeur était une seule et unique jument qui avait déjà vu passer quelques hivers. Un matin, le vieillard sort pour nourrir sa jument et s’aperçoit avec horreur que celle-ci s’est enfuie pendant la nuit. D’autres fermiers passent devant chez lui et le plaignent. “Toi, tu es pauvre. Tu n’as vraiment pas de chance ! Tu as perdu la seule possession de valeur dont tu disposais !” Le vieil homme fronce les sourcils, et sa journée est clairement plus que fichue. Il vaque à ses occupations avec son fils et part travailler dans les champs. Le soir, alors qu’il revient éreinté d’une longue journée de labeur, qu’elle n’est pas sa surprise de voir que sa jument est revenue et s’ébroue sagement dans son enclos accompagnée d’un fier étalon sauvage à qui elle a définitivement tapé dans l’oeil ! D’autres fermiers passent devant chez lui et le congratulent. “Toi, tu es pauvre, mais pas pour longtemps à ce rythme ! Tu as vraiment de la chance ! Cet étalon est magnifique.” Le vieil homme est comblé et son fils est émerveillé devant la magnificence de cet étalon. Le lendemain matin, le fermier se réveille en sursaut au son des cris de douleur de son...

Lire la suite

Bilan du mois de Novembre 2011

Publié par le 7 décembre, 2011 dans L'Humeur du Patron | 8 commentaires

Et de 7 ! 7 mois ! La perfection dit-on ! (Enfin je compte bien continuer et ne pas m’arrêter en si bon chemin… :p) 7 mois que j’ai repris le blogging avec la création du site HaroldParis.fr. Je suis particulièrement heureux ce mois-ci ! Tout d’abord parce que nous approchons des fêtes de fin d’année et que c’est une période que j’apprécie particulièrement. Mais aussi car, ce mois-ci, je renoue avec des statistiques en progression ! Comme tous les mois, je réalise un bilan des actions et des résultats obtenus sur HaroldParis.fr. Je réalise cet exercice pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il s’agit d’une manière pour moi de me rendre compte des progrès réalisés et des résultats des actions engagées. Ensuite, j’apprécie de partager avec vous ces statistiques. C’est l’envers du décor et je sais que pour les débutants (dont je me considère comme faisant partie), c’est un moyen d’en savoir plus sur la vie d’un blog et des résultats que l’on peut en attendre.   N’hésitez pas ! Si vous avez des questions, des remarques, utilisez l’espace de commentaires disponible juste en dessous de cet article.   Ce bilan du mois contient, comme à mon habitude, deux parties. Tout d’abord vous retrouverez les actions entreprises pendant le mois, puis ensuite vous retrouverez les résultats réels en termes de trafic sur le blog. Pour l’instant, toujours pas de partie consacrée au chiffre d’affaires réalisé. Cela viendra dans quelques mois ! J’en suis certain. Mais pour le moment, je rentre “à peine” dans mes frais. Néanmoins, ce blog a une toute autre utilité pour moi. C’est un moyen de m’exprimer librement, et aussi de nouer des contacts de qualité ! Le périmètre étudié est celui de ce site et des sites directement liés. A aujourd’hui, on peut donc lister les 3 sites suivants : HaroldParis.fr : Mon blog personnel FacteurX.fr : Le site de mon livre sur le commerce LiveAcademy.fr : Un projet qui me semblait intéressant et stimulant, mais… peut-être pas tant que cela en prenant du recul. Je le garde sous le coude. On verra bien. On commence ! Les actions Si octobre a été un mois de réflexion, novembre a été un mois d’actions ! Mes résultats s’en sont fait ressentir, et j’ai été beaucoup plus actif sur la promotion de mes contenus. Une liste d’emails utile, c’est une liste dont on se sert Je vous l’avais dit lors du mois précédent, je n’avais pas encore beaucoup utilisé ma liste d’emails.   C’est assez paradoxal d’ailleurs quand on sait que la liste d’emails, et surtout la relation que l’on entretien avec les membres de cette liste, sont certainement les ressources les plus précieuses de n’importe quel webmaster.   Bon, c’était clairement une erreur, et je me suis donc employé à l’utiliser ce mois-ci et à offrir à mes abonnés un contenu de qualité et pertinent, directement dans leur boite mail. C’est la première fois que j’utilise cette liste, et j’apprends donc à m’en servir. Ce que je peux dire pour le moment, c’est que j’ai été particulièrement surpris du taux d’ouverture et du taux de clics. J’utilise Aweber pour gérer ma liste d’emails et mes envois de contenus. Cet outil me permet donc d’obtenir plusieurs statistiques complètes mes actions et les résultats obtenus. Concrètement, j’ai envoyé...

Lire la suite

4 Excellentes raisons pour procrastiner et ne surtout jamais vous lancer…

Publié par le 28 novembre, 2011 dans L'Humeur du Patron | 14 commentaires

Sérieusement, j’ai parfois envie de tout laisser tomber ! Vous est-il déjà arrivé de prendre un peu de recul sur vos projets, de jeter un oeil au chemin restant à parcourir et de prendre peur ? Moi, oui. Si vous avez un projet ambitieux et que vous pouvez affirmer le contraire, c’est soit le signe d’un caractère trempé dans l’acier (et dans ce cas tant mieux pour vous), soit le signe que vous êtes parfaitement inconscient (et dans ce cas… tant mieux pour vous. lol). Ces moments de doute et de… flottement, sont généralement l’occasion de se trouver des milliers d’excuses pour renoncer et/ou enfouir sa tête dans le sable comme une bonne autruche. De tous les symptômes par lesquels nous pouvons passer dans ces moments là, je peux vous donner sans hésitation le pire : il s’agit clairement de la procrastination ! Savez-vous ce que signifie “procrastination” ? C’est un terme barbare qui signifie : remettre à demain ce que vous pourriez faire aujourd’hui. La procrastination nous touche tous. Elle impacte directement notre manière de fonctionner et surtout notre capacité à “faire / produire” (ce qui est plutôt ennuyeux quand on a compris qu’on ne peut obtenir aucun résultat si il n’y a pas une action ou une production en face à un moment ou un autre). Clairement, la procrastination est un fléau contre lequel nous devons nous lutter toute notre vie. Pour certains, c’est plus facile et pour d’autres… c’est un vrai combat de tous les jours. Dans cet article, je souhaitais partager avec vous ma vision sur les 4 meilleures raisons de procrastiner et de ne jamais vous lancer, et surtout… pourquoi ces raisons, au final, ne tiennent pas. Allez, petit tour d’horizon ! Raison n°1 – Je n’ai pas le temps… Vous souhaitez vous lancer dans un nouveau projet ? Mais bon, vous ne voyez pas, ou plutôt vous ne savez pas QUAND vous allez bien pouvoir trouver du temps pour travailler sur ce projet. Donc vous procrastinez, vous attendez un jour, peut-être (pas), que votre vie change (ben voyons…) et que vous disposiez d’un poste à salaire égal, mais seulement 20h par semaine. (Bon courage ! :)) Après tous, les journées ne font que 24h… et ceci pour tout le monde. (Oui, surtout pour lui en fait… lol) Qui plus est, il faut bien trouver le temps de dormir non ?! Jongler entre un travail “de jour”, la famille à s’occuper, les enfants le soir, le linge, la vaisselle, la cuisine, le ménage, les amis… C’est un véritable travail d’équilibriste que nous connaissons tous chaque jour ! J’avais récemment une discussion avec un ami qui est dans la distribution tout comme moi. Nous parlions projets et il me faisait part des siens… mais aussi de l’incompatibilité de ceux-ci avec son emploi du temps actuel. Je lui accorde, en tant qu’itinérant avec un job où il ne compte pas ses heures, son emploi du temps n’est pas “des plus simples”. Et pourtant… tout est simplement une question de priorités non ? Ce même ami est incollable sur l’actualité sportive, prend le temps de suivre les matchs du championnat et se déplace même assez régulièrement pour suivre son équipe favorite. Au final, mis bout à bout, cela représente près de 4 à 5 heures par semaine...

Lire la suite

Marketeurs Internet, soyez des Jedi… et non des Gourous.

Publié par le 24 novembre, 2011 dans L'Humeur du Patron | 19 commentaires

Il y a trois semaines, je suis tombé sur un article qui m’a intrigué. Il s’agit d’un article de Cédric Vimeux du blog Virtuose Marketing. Cet article s’intitule “Comment créer une secte ? Et pourquoi je vous l’encourage vivement ?”. Comme vous pouvez le deviner à la lecture du titre de cet article, ou si vous avez pris le temps de le lire, il s’agit d’un article quelque peu… polémique. Personnellement, je pense sérieusement qu’orienter des marketeurs débutants en leur préconisant d’enfiler un costume de Gourou est une erreur… Surtout quand on occulte l’ensemble des aspects négatifs qui peuvent accompagner cette ambition. L’article est tout de même intéressant, et je l’ai gardé en tête plusieurs jours d’ailleurs. Après avoir réagi sur celui-ci en y laissant un petit commentaire, j’avais la conviction qu’une autre voie était à proposer… En effet, comment peut-on oublier qu’une secte, avant toutes choses, est une organisation dont les motivations et les comportements sont obscurs et malveillants. Une secte, c’est une organisation qui se base sur la manipulation pour s’approprier l’argent ou d’autres choses auprès de leurs victimes ? Je sais pas pour vous, mais moi… J’ai pas envie de monter une secte.   Il fallait donc une autre voie, et cette voie la voici : Marketeurs Internet, soyez des Jedi… et non des Gourous !   Oui ! :p Un Jedi. Vous avez bien lu. Bon, pour ceux qui l’auraient oublié… Les Jedi sont des personnages inventés par Georges Lucas dans sa saga “Star Wars”. Ils oeuvrent pour le maintien de la paix à l’aide de pouvoirs surnaturels qu’ils tirent de “La Force”. Ils suivent une doctrine basée sur le “Code Jedi” qui doit leur permettre de rester éloigner de ce que l’on appelle : le “Coté Obscur”, représentation du mal et tentation quasi permanente. Et bien oui : je pense que pour réussir dans votre marketing, les préceptes des Jedi vous aideront certainement plus que de vous imaginer en Gourou. Tout d’abord, prenons le temps de jeter un coup d’oeil au Code Jedi. Ce sont les préceptes que s’engagent à suivre et défendre les Jedi. Il n’y a pas d’émotion, il n’y a que la paix. Il n’y a pas d’ignorance, il n’y a que la connaissance. Il n’y a pas de passion, il n’y a que la sérénité. Il n’y a pas de chaos, il n’y a que l’harmonie. Il n’y a pas de mort, il n’y a que la Force. —Le Code Jedi Il n’y a pas d’émotion, il n’y a que la paix. Ce premier volet indique que la raison doit toujours prendre le pas sur les émotions. La colère, l’amour, les désirs ou toutes les autres émotions doivent laisser place à la raison. En marketing, il s’agit typiquement de savoir prendre de la distance par rapport aux résultats que l’on peut obtenir. D’excellents résultats peuvent vous faire monter sur un nuage et certains échecs peuvent vous mettre plus bas que terre. Ce sont des choses qui arrivent, mais vous devez apprendre de ces réussites et de ces échecs et non pas les prendre directement “dans le bide”.   Rien n’est jamais acquis, et le recul est votre meilleurs allié.   Ce recul vous permettra par exemple de réaliser des tests à la fois sur la forme, mais aussi sur le fond. Certains...

Lire la suite
TRIBELEADR - Agence webmarketing à Orléans