Actualités Startups

Retrouvez ici au format article les news et les présentations des startups avec les conseils d’entrepreneurs talentueux. Découvrez des projets de produits et services pertinents, des conseils pratiques, des retours d’expériences et des outils qui pourront vous aider dans votre parcours !

Découvrez Particeep : plateforme de financement participatif pour les startups et PME

Publié par le 12 août, 2013 dans Actualités Startups | 0 commentaire

Aujourd’hui j’ai le plaisir de recevoir Steve Fogue, co- fondateur de Particeep. Il est venu nous présenter la plateforme de financement participatif Particeep, qui permet d’investir dans les startup et PME. Qu’est-ce que c’est que Particeep ? Particeep est une plateforme innovante de financement participatif qui offre la possibilité aux particuliers et professionnels d’investir dans les startups et PME. Particeep leur met à disposition des outils dédiés permettant de faciliter l’analyse des entreprises, la prise de décision, et le suivi des investissements. La plateforme permet de regrouper les entrepreneurs, les investisseurs, et des partenaires. L’objectif de Particeep est de rendre transparent l’investissement dans les entreprises. Pourquoi avoir créé Particeep ? Nous sommes partis de plusieurs constats : les français ont un niveau d’épargne élevé (il n’y a qu’à voir les encours de livret A)… En parallèle, les PME ont des besoins de financement importants et en croissance. Ces PME sont dépendantes à plus de 80% des banques pour se financer et en période de crise trouver des fonds devient difficile. D’autre part, il y a relativement peu d’acteurs en France permettant de financer les entreprises pour des montants compris entre 30 K€ et 2.5M€. Enfin, les français sont demandeurs de transparence dans l’investissement, veulent participer au développement de l’économie et choisir eux- même les entreprises dans lesquelles ils souhaitent investir. Pourquoi passer par Particeep ? Particeep vise à lier innovation et crowdfunding. La plateforme propose des outils et applications innovants aux investisseurs, permettant d’analyser, sélectionner et suivre les investissements. Chacun peut donc obtenir facilement une vision claire des entreprises et prendre rapidement une décision d’investir. D’autre part, la plateforme propose un processus d’investissements totalement dématérialisé et 100% sécurisé. Cela permet d’investir de manière simple et rapide. Enfin, les opportunités d’investissement sont variées, les investisseurs peuvent donc diversifier aisément leur portefeuille tout en donnant du sens à leur épargne. Par ailleurs, Particeep permet aux entrepreneurs de lever des fonds rapidement et d’assurer leur croissance post- levée de fonds. Particeep propose pour chaque projet une analyse synthétique permettant d’accrocher rapidement des investisseurs et mets à leur disposition un écosystème d’experts et de partenaires. Particeep propose des solutions simples, rapides, sur-mesure et collaboratives aux entrepreneurs et investisseurs. Comment Particeep se rémunère ? Les investissements sur la plateforme sont gratuits. Particeep se rémunère principalement au succès. Côté entrepreneurs, si la levée de fonds est un succès, Particeep prend une commission de 5% sur le montant levé. Côté investisseurs, Particeep prend une commission de 5% sur les plus- values réalisées à la revente des parts. La plateforme vise donc à proposer des projets de forte qualité. Enfin, Particeep propose le Crowdpaper aux entrepreneurs et une due diligence de leur levée de fonds validée par des experts. Cet outil innovant de 4 pages permet de présenter son entreprise ainsi que tout le détail d’une levée de fonds de façon synthétique. Il contient analyses, valorisation, business model… Où en êtes- vous aujourd’hui et quelles sont vos prochaines étapes ? Les investissements sont ouverts depuis 2 mois sur la plateforme et le site compte déjà plus de 500 utilisateurs. Nous avons reçu une centaine de dossiers de financement et n’en avons présenté que 5. L’objectif à court terme est de proposer des projets innovants et de continuer le recrutement des investisseurs. Dans le même temps, nous proposons à tous les investisseurs et experts...

Lire la suite

Formation professionnelle : Entrepreneurs, vous devez lire ceci !

Publié par le 29 juillet, 2013 dans Actualités Startups | 0 commentaire

Récemment, j’ai eu l’occasion d’échanger avec Guillaume Ponton que j’avais eu l’opportunité d’interviewer sur Histoires d’Entrepreneurs. Guillaume, en plus de ses activités présentées dans cette première interview, aide les entrepreneurs et les chefs d’entreprise à faire le point dans la jungle de la formation professionnelle et des différents dossiers pour le financement de celle-ci. J’ai pensé que ces informations pourraient très certainement vous intéresser et j’ai proposé à Guillaume de venir prendre la parole ici ! Et oui, cette information est assez peu connue dans la sphère des auto entrepreneurs et des entrepreneurs de manière plus large, mais tout comme les salariés, vous avez le droit chaque année à des formations qui vous sont financées. C’est un droit acquis grâce à la partie « formation professionnelle » dans vos cotisations sociales. Les enveloppes disponibles permettent de financer 1 à 2 journées de formation suivant le domaine choisi. Il est important de comprendre que ce droit est valable annuellement et qu’il n’est ni cumulable ni reportable d’année en année. Autrement dit, si vous n’utilisez votre droit en 2013, vous n’aurez pas une enveloppe multipliée par 2 en 2014… Tout entrepreneur digne de ce nom a toujours besoin d’apprendre car celui qui sait tout sur tout n’est pas encore né… Pour une fois que les entrepreneurs ont le droit à quelque chose, il serait dommage de ne pas en profiter ! L’idée est donc de savoir sur quel thème vous voudriez monter en compétences ? L’informatique Les réseaux sociaux La comptabilité La vente Le marketing Les langues étrangères Un logiciel informatique La communication Le management… La partie moins sympa est que les dossiers sont compliqués à monter dans la mesure où il existe plusieurs organismes qui s’occupent de financer ces formations et ces organismes ont des critères différents suivant les départements, votre code APE, etc. Ce qui rend la chose un peu « touffue »… C’est ici que je peux vous aider : car je peux monter le dossier pour vous et ensuite vous trouver le formateur qui aura les compétences nécessaires pour répondre à votre demande par le biais du réseau de plus de 700 formateurs en France auquel j’ai accès. Pour ceux qui veulent en savoir plus, contactez-moi sur : guillaume.ponton@optedif.fr Au plaisir de vous aider ! @bientôt,...

Lire la suite

SALEZEO, le réseau social de la prospection et du développement commercial !

Publié par le 25 juin, 2013 dans Actualités Startups | 0 commentaire

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir de découvrir un nouveau service qui devrait enlever une véritable épine du pied de tous les commerciaux ! Et comme il s’agit de crowdsourcing, de réseau social et de Super-Héros : je vous propose de découvrir tout ça ! Il s’agit de SALEZEO, le premier réseau social des professionnels de la vente. Réseau social de la prospection commerciale Le principe est simple : En tant qu’entrepreneurs, en tant que commerciaux, nous avons tous des paquets de cartes de visite que nous avons récolté au cours de notre activité commerciale ou bien networking (rendez-vous entrepreneurs, salons professionnels). Et bien SALEZEO est une sorte de CRM qui permet aux entreprises de partager leurs fichiers commerciaux. Pour deux contacts renseignés dans la base, vous pouvez obtenir les coordonnées d’un contact de votre choix. Les fiches sont complétées par crowdsourcing en quelque sorte et sont aussi accompagnées de toute la dimension “sociale” (avec liens vers les profils pro sur les réseaux sociaux, slideshare, ou même des informations générales sur l’entreprise). C’est aussi simple que cela. A noter que SALEZEO ne concerne bien évidemment que les profils B2B. Bon, la proposition de SALEZEO ne s’arrête bien évidemment pas là. En plus de cette base de données, les membres disposent aussi d’un forum où ils peuvent échanger leurs bonnes pratiques, leurs conseils et leurs anecdotes commerciales. Ils peuvent aussi accéder à des contenus et des ressources sur les techniques de vente. Et ils ont aussi accès à l’actualité du monde du développement commercial avec un fil d’informations et de contenus spécialement dénichés pour eux. Personnellement, quand je vois un site qui propose de l’entraide, du crowdsourcing, et une réelle valeur pour sa communauté, je me dis : chapeau bas. J’avais eu l’occasion de tester une solution similaire sur le coté “échange de contacts qualifiés”, mais la solution en question était essentiellement centrée sur le marché US. Une belle proposition de valeur… mais une base de données complètement inadaptée. Bref, avec SALEZEO, je sens que cette solution va devenir une véritable source d’opportunités pour les commerciaux de notre bon vieux pays. Si vous souhaitez en savoir plus, allez faire un tour sur le site officiel : SALEZEO Livre Blanc des Super-Héros de la Vente Et dans tous les cas, si vous vous intéressez aux bonnes pratiques du développement commercial, SALEZEO a mis en ligne un Livre Blanc sur les techniques de vente qui répond aux principales questions de la prospection téléphonique, de la maîtrise du cycle de vente, de la gestion des objections, de la qualification des besoins et du closing ! Vous pouvez télécharger le Livre Blanc juste ici : http://www.salezeo.com/livre-blanc/index.php Et avouons le, en tant qu’entrepreneurs, nous sommes tous des commerciaux. Soit de fait, soit par vocation ! Mais quand on monte son entreprise, il faut clairement savoir vendre sa vision et ses produits, donc si comme moi, vous savez que vous avez encore plein de choses à apprendre de ce coté, (ou si vous vous dites, et vous avez raison, qu’une piqure de rappel ne fait jamais de mal) : allez donc télécharger le Livre Blanc “Comment devenir un Super-Héros de la vente ?” ! >> Et vous ? En tant qu’entrepreneurs, le développement commercial est-il votre priorité ? Quels sont les challenges que...

Lire la suite

Développeurs, à vos agendas ! Le JobCode arrive !

Publié par le 28 mai, 2013 dans Actualités Startups | 0 commentaire

Cet article m’a été proposé par JobProd, spécialiste du recrutement de développeurs pour les Startups ! JobProd organise le le 15 juin prochain à L’Epitech Paris un hackathon-recrutement VIP entre développeurs et startups : le JobCode. Voici quelques infos ! Le JobCode est un événement sélectif durant lequel développeurs passionnés et belles startups se rencontrent et codent ensemble toute une journée. A savoir, le samedi 15 juin prochain de 10h à 22h à l’Epitech Paris. Au programme : 20 jobs à pourvoir, 80 développeurs attendus et des projets d‘1h30 pour découvrir l’univers, les technos et les défis techniques des startups présentes. Ces entreprises, sélectionnées par JobProd à partir de témoignages recueillis en interne, combinent management de qualité, haut niveau technique et atmosphère agréable. De quoi satisfaire les plus exigeants d’entre vous ! Vous pourrez notamment rencontrer BlaBlaCar, Itelios, Stupeflix, ClicRDV, Zenika et Gutenberg Technology. Pour participer au JobCode, un (très) bon niveau technique est exigé. Chaque candidat est sélectionné en ligne via la plateforme de test de JobProd (PHP, .NET, Java, Ruby, Python, JavaScript…). Pour démarrer votre sélection ou en savoir plus, vous pouvez d’ores et déjà vous rendre sur le site http://jobprod.com/jobcode. Par la suite, si vous êtes sélectionné, il ne vous restera qu’à amener votre ordinateur portable et votre bonne humeur le jour J, pour coder avec les entreprises qui vous intéressent. JobProd, pour sa part, se charge de fournir les pizzas, les sushis, les boissons et tout ce qui sera nécessaire pour stimuler les neurones ! Démarrez votre sélection dès maintenant...

Lire la suite

Applications Mobiles : Comment démarrer à moindres frais – avec Pascal Lacroix

Publié par le 13 avril, 2013 dans Actualités Startups | 9 commentaires

Avec cet article, j’inaugure une nouvelle pratique sur HaroldParis.fr ! En effet, j’ai été contacté il y a quelque temps par Pascal Lacroix, Fondateur de Jupiteo, agence de développement spécialisée dans la technologie .NET, et Blogueur sur DotnetDojo qui souhaitait pouvoir apporter des conseils et des astuces pour les entrepreneurs qui ont des besoins en développement. Après quelques échanges sympathiques, Pascal m’a donc proposé d’écrire un article invité. Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je n’ai pas vraiment l’habitude de publier d’articles invités sur mes blogs… Il faut dire que la plupart sont vraiment « limites » et que les propositions que je reçois n’ont généralement aucun rapport avec ce dont on parle ici. Bref, comme cette fois-ci, c’était le cas : j’ai décidé de dire « OK » ! C’est un test, et j’aimerais vraiment avoir votre feedback sur le sujet. Si vous souhaitez voir plus d’articles invités sur HaroldParis.fr, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires ci-dessous… ou même si « vous » avez envie d’écrire sur l’entrepreneuriat, le marketing, les réseaux sociaux ou autres geekeries, alors contactez-moi ! Allez, place au contenu et à Pascal ! Cet article a été rédigé par Pascal Lacroix, auteur du guide Développeurs : gagnez plus et blogueur sur DotnetDojo.   Dans cet article, je vous présente une méthode simple qui permet de démarrer un business et de le tester sans engager des investissements financiers énormes. A titre d’exemple, je vous propose une méthode basée sur la création d’une application mobile. Généralement, pour créer une application mobile, vous faites appel à un développeur freelance ou à une agence. Le développement risque d’être assez long (il faut compte au moins deux à quatre semaines pour un produit sérieux) et va coûter au moins 5000 € pour une application complète. Le problème est pourtant simple : comment allez-vous garantir de rentabiliser votre investissement dans l’application mobile ? Comment valider votre idée d’application ? La méthode que je vais vous présenter repose sur une idée simple : réduire les investissements financiers pour démarrer et lancer son application mobile. En créant une application à moindre coûts, cela vous permettra de démarrer rapidement (sans avoir besoin de financement) et donc de tester une idée de produit. La solution dont je vous parle existe déjà. Il s’agit de créer une application mobile en utilisant des outils de génération en ligne. Ces outils sont des services qui permettent de construire votre application mobile de manière simple, simplement à l’aide de votre souris et de quelques drag & drop. La plupart des outils permet de créer des applications composées de plusieurs pages. Dans chaque page, vous pourrez y déposer différents types de contenus (vidéo, flux RSS, tweets, contenus dynamiques). Il existe à l’heure actuelle des dizaines de services de ce type. A titre d’exemple, vous pouvez tester Conduit (http://mobile.conduit.com/), AppMakr (http://www.appmakr.com/) ou bien Shoutem (http://www.shoutem.com/). Ces services vous permettront de créer une application simple, de la publier sur les stores en échange d’un abonnement aux environs de 30 € / mois. La seule chose à savoir avec ces services est qu’en général, les fonctionnalités proposées sont assez limitées. Inutile donc de vouloir créer un jeu sur mobile de cette manière. Néanmoins, des services comme Conduit, propose une API accessible aux développeurs. Ce qui vous permet d’étendre votre application au fur et à mesure avec des fonctionnalités...

Lire la suite

Global Service Jam 2013 – 48h pour changer le monde !

Publié par le 3 mars, 2013 dans Actualités Startups | 0 commentaire

Ce week-end, à Orléans, s’est déroulé un évènement particulièrement génial auquel j’ai eu la chance et le plaisir de participer : le Global Service Jam 2013 ! L’édition Orléanaise du Global Service Jam faisait partie d’un évènement mondial pour lequel, ce week-end, ce sont plus de 115 villes et 3000 « jammers » qui se sont retrouver pour 48h de design et prototypage de services innovants sous le thème de « grow^« . Enorme, tout simplement. J’ai pu découvrir cet évènement grace à Nekoe, pole d’excellence de l’innovation par les services. Cela faisait déjà quelque temps que je souhaitais pouvoir expérimenter un évènement comme celui-ci. Mais après l’annulation du  Start-up Week-end de Chartres, je dois dire que j’étais franchement resté sur ma faim… Bref, lorsque j’ai entendu parlé de ce Global Service Jam, je n’ai pas mis très longtemps à me convaincre de bloquer mon week-end pour aller « jammer » !   L’expérience d’un Global Service Jam Bref, me voilà donc, ce vendredi soir, à rejoindre l’ESAD d’Orléans, école de design, pour faire la rencontre d’étudiants, de designers, de développeurs, d’ergonomes, d’entrepreneurs et bien d’autres profils. Petit document à signer pour les photos, un badge à notre nom et un collier qui permet d’identifier les spécialités de chacun. Blanc : développeurs Rose : marketeurs Rouge : business Violet : designers Jaune : designers de services Bleu : ergonomes Nous sommes regroupés dans la salle de réception et nous commençons à faire connaissance… un peu timidement au début, puis les langues se délient et les partages commencent à se faire. Le Global Service Jam d’Orléans étant le seul GSJ en France, je découvre que les participants viennent de toute la France et nous sommes plus d’une cinquantaine à nous être réunis pour cette expérience. A 18h30, ca y est, l’expérience démarre et on nous présente la vidéo de lancement des fondateurs : Depuis plusieurs heures déjà, les jams commencent un peu partout sur la planète et le thème doit être gardé secret pour ne pas gâcher l’expérience. Ceux-ci débuteront jusqu’à 3h30 du matin heure Française, donc on nous demande de jouer le jeu et bien évidement de ne pas tweeter ni le thème, ni des informations qui permettraient de le découvrir. Le thème de cette année : grow^ ! – soit la croissance… bref, quelque chose dont nous aurions bien besoin en ce moment en Europe. Nous commençons donc par nous regrouper puis faire des tours de tables pour fouiller le thème. Un brainstorming géant pour générer chez les participants qui souhaiteront porter un projet des multitudes d’idées ! Une fois les tours de table effectués, les idées ont muri. Pour ma part, j’ai trouvé un projet que je souhaite porter : « la croissance de la performance des jeunes entreprises par la croissance des compétences des jeunes entrepreneurs ». Le principe, permettre à des entrepreneurs de faire grandir leur business via un réseau d’échange de bonnes pratiques et de conseils d’experts. Bref, c’est maintenant l’heure des pitchs, et les idées s’enchainent ! Certaines stimulantes, et d’autres qui me semblent plus abstraites… mais systématiquement inspirantes ! Au final, il y a trop de projets et, avec un autre porteur, nous décidons d’oeuvrer en commun sur le thème de la création d’entreprise, des conseils aux entrepreneurs, de la formation d’équipes gagnantes et des relations humaines ! Le projet plait et nous avons...

Lire la suite
TRIBELEADR - Agence webmarketing à Orléans